This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 21 juillet 2015 17:45

Tsipras cède aux sirènes sionistes....

Tsipras cède aux sirènes sionistes....
IRIB- Alors que l’attention se focalise sur l’aspect
économique de la politique du gouvernement Tsipras, une négociation plus discrète a eu lieu, ce week-end. Le ministre de la Défense grec, Panos Kammenos, (Président et fondateur du Prti souverainiste Anel, «Les Grecs indépendants», (proche de Debout la France), a conclu un accord, à Tel-Aviv, avec son homologue grec israélien, Moshe Yaalon, (photo des deux hommes ci-contre). Les deux pays ont signé un document SOFA, (Status of forces agreement), qui permet à Tsahal de se déployer, en Grèce, et à l’armée hellène, de faire de même, sur le territoire israélien. Avec les États-Unis, c’est le second accord de ce type, signé par le régime sioniste. Moshe Yaalon s’est réjoui de l’attitude d’Athènes : «Nous apprécions, grandement, la coopération sécuritaire, qui se traduit par l’entraînement de nos soldats et officiers, sur le territoire grec. Nos États partagent des intérêts communs, car ils doivent faire face aux conséquences de l’accord, signé la semaine dernière, entre les grandes puissances et l’Iran. »M. Kammnos n’a pas manqué de marquer son allégeance au pouvoir sioniste : «Le peuple grec est très proche du peuple israélien. Concernant notre coopération militaire, nos relations sont excellentes, nous continuerons à les entretenir et poursuivrons les entraînements communs. Le terrorisme et le Jihad ne frappent pas que le Proche Orient, mais également, les Balkans et l’Europe. C’est la guerre. Nous étions, également, très proches d’Israël, pour tout ce qui est relatif au programme de missiles de l’Iran. Nous nous trouvons à la portée de ces missiles. Si un missile iranien se dirige vers la mer Méditerranée, cela peut signifier la fin de tous les pays de la région». Tel-Aviv fait feu de tous bois, afin de démanteler l’accord signé par les Occidentaux et Téhéran, sur le nucléaire iranien, l’opinion publique israélienne soutenant, à 47 %, l’idée d’«une action militaire indépendante d’Israël contre l’Iran, si une telle action était nécessaire, pour empêcher l’Iran d’obtenir l’arme atomique», selon un sondage, publié par le quotidien israélien, "Haaretz".
Source : Egalité et Réconciliation

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir