This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 13 avril 2015 18:20

L'Iran contrôle-t-il déjà le transit du pétrole saoudien?!!

L'Iran contrôle-t-il déjà le transit du pétrole saoudien?!!
IRIB- depuis le vote du parlement pakistanais
en faveur de la neutralité dans le dossier yéménite, les pans entiers de la confiance en soi de Riyad se sont écroulés. on parle que très peu de cet accord militaire qui unit depuis 40 ans Islamabad à Riyad et qui engage le premier à apporter secours au second. alors comment est-ce possible que cet accord là devient caduc dans le cas yéménite bien que Riyad soit diablement mis à mal par les combattants de sable que sont les yéménites? Pour justifier son refus de s'engager aux côtés de l'Arabie dans son aventure yéménite, le Pakistan a subtilement eu recours à une clause, celle qui affirme " que Islamabad n'intervient pas directement dans un conflit en faveur de Riyad que lorsque ce dernier est militairement attaqué. Or Riyad n'est ni attaqué par l'Iran ni pris pour cible par Ansarallah . c'est plutôt l'inverse qui s'est produit. or pour Riyad qui mène depusi 20 jours une campagne de bombardement insensée qui n'a fait que détruire plus de 2500 maisons et provoquer la mort de 1200 civils, le refus pakistanais équivaut à de la capitulation. pour Riyad il ne reste plus aucun choix si ce n'est le recours à la solution politique. Riyad pourrait parvenir à la conclusion suivante : diviser le  Yémen en deux parties sud et nord avec le nord pour Ansarallah et le sud pour les sunnites. en tout cas la poursuite de la guerre dans l'état actuel des choses est impossible. la campagne de bombardement saoudienne s'est avérée en revanche une calamité pour Riyad puisque très curieusement elle a permis à ansarallah et aux forces de l'armée de gagner du terrain dans le sud en repoussant les qaidistes et les pro Hadi. Aden est presque tombé tout comme d'autres grandes villes entre les main des comités populaires. c'est une calamité dans la mesure où ces avancées assurent une plus grande influence iranienne dans les ports d'Aden de hadida et sur les cotes yéménites avec en toile de fond davantage de contrôle iranien non seulement sur le détroit d'Hormuz mais aussi à Bab al Mandeb . or il s'agit là de voies traditionnelles de transit du pétrole saouiden qui tombent de la sorte sous l'emprise iranienne . c'est d'ailleurs pour cette raison que Riyad s'est engagé si follement si raeusement dans la guerre .. l'Iran a déjà en partie sous son contrôle le transit du pétrole saoudien ;

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir