This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 02 février 2015 09:06

Gaza: l’occupation ouvre le feu sur une marche anti-blocus

IRIB-Les forces d'occupation sionistes ont tiré, dimanche après-midi (1|2), sur ....
des participants à une marche qui appelle à briser le siège et à reconstruire le long de la frontière Est de la bande de Gaza.

Le journaliste du "Centre Palestinien d'Information" a déclaré que des dizaines de citoyens et de militants ont participé à la manifestation qui s’est dirigée vers les régions situées à l’Est du secteur et ont brûlé des pneus de voitures dans le cadre d’un évènement organisé par le comité de la mobilité nationale pour briser le siège et pour la reconstruction de Gaza.

Des centaines de jeunes hommes se sont rassemblés sur la frontière Est de Khan Younes et ont scandé des slogans demandant la levée du siège et l'accélération de la reconstruction.

Notre correspondant a dit que les forces israéliennes ont ouvert le feu en direction des participants alors qu'ils se approchaient de la zone tampon et de la barrière de sécurité à l'est de Gaza et de Khan Younes mais aucune victime n’a été signalée.

D’un autre côté, Adham Abou Salmiya, porte-parole du comité de la mobilité nationale, a déclaré que mettre le feu aux pneus le long de la frontière Est du passage de Kerem Shalom jusqu’à Beit Hanoun est un message à l'occupation affirmant que la colère dans la bande de Gaza en raison de l'intensification du siège imposé va exploser dans son visage parce qu’elle est le principale responsable de l'état de siège et de l'agression.

Abou Salmiya a déclaré à notre journaliste que cette évènement est juste un début d’une série d'événements contre l'occupation sioniste qui est responsable de la destruction de milliers de maisons et du déplacement des dizaines de milliers de citoyens ainsi que de toutes les formes de la souffrance vécue par les habitants de Gaza.

"Aujourd'hui en brûlant des pneus nous envoyons des signaux de colère à l'occupation l’avertissant que cette colère va exploser dans son visage", a-t-il ajouté.

A propos des tirs à feu en direction des manifestations, Abou Salmiya a déclaré que les forces d'occupation tentent de terroriser les participants et de les empêcher de terminer leurs activités, soulignant que les événements se sont terminés comme prévu, sans aucune victime signalée.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir