This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 28 janvier 2015 13:09

Hezbollah/Israël: la bataille finale?!

IRIB- L'opération très complexe qu'ont mené, ce mercredi, les combattants du Hezbollah,....
visiblement, secondés par la tactique des tunnels, a semé l'effroi et l'angoisse, dans les rangs d'Israël. Les observateurs politiques décèlent, à travers cette "opération" , effectuée, visiblement, "en deux étapes", contre l'armée sionste, un prélude à une "guerre d'envergure, qui ne restera pas dans les limites géographiques du Sud Liban", mais "qui dépassera les frontières libanaises, pour aller toucher droit le Sud de la Syrie, à savoir, la région de Quneitra". Ce qui s'est passé, dans les fermes de Chebaa, demeure la réalisation de la promesse de Nasrallah, qui a prouvé, d'une reprise, ne pas mentir. Il a appelé les Sionistes à "préparer leurs abris" et à attendre la vengeance, qui s'abattra sur eux, après la mort en martyr des commandants du Hezbollah. Mais Israël a, doublement, perdu, par avance, cette bataille, car, bien qu'il ait tenté de pousser le Hezbollah et l'Iran à une réaction hâtive et non "calculée", ces derniers ont su mesurer tout et faire preuve d'une "maturité géostratégique à tout épreuve". Le Hezbollah a décidé, lui-même, du quand et du comment de sa riposte, sans qu'Israël puisse la lui imposer. Israël comptait sur son raid contre Quneitra, à titre d'un atout électoral potentiel. Netanyahu a voulu faire de la mort des généraux iranien et hezbollahis une carte, qui jouerait aux élections législatives, en sa faveur. Or, la défaite est totale. Tout comme pendant la guerre de 51 jours contre Gaza, la " Résistance" a décapité les meilleurs soldats sionistes : la brigade golani aurait perdu, au moins, 20 effectifs, et tout dit qu'un soldat de cette même brigade aurait éét capturé... Les modalités de l'attaque mettent en lumière d'autres aspects de cette opération, extrêmement, réussie, et, militairement, complexe : celle-ci aurait été menée, en deux étapes, et à une distance très proche, faisant penser aux sources militaires israéliennes que "les commandos du Hezb, dotés de missiles "Kornet", auraient pénétré le sol israélien, sans qu'ils soient détectés par les radars sionistes". La tactique des tunnels les aidant, ils ont pu approcher les colonnes de blindés israéliens, ce qui a rendu la puissance de leur tir, particulièrement, efficace... La bataille finale contre le vrai ennemi des Musulmans ne fait que commencer : le Hezbollah contre Israël.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir