This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 21 janvier 2015 20:08

Quneitara: la "vengeance" des Pasdaran?!

IRIB-Au moment où les médias israéliens, arabes
et internationaux disertent sans arrêt sur la nature de ce que pourrait être 'la riposte" de la Résistance au raid sioniste contre Quneitara, Israël a activé les radars de son bouclier anti missile Arrow , les mêmes qui sont destinés à repousser les missiles balistiques de moyenne et de courte portée et qui sont capables de les détruire dans des couches supérieures de l'atmosphère.  il s'agit d'un système optimisé en fonction des opérations qui visent des drones ; le système est doté des ramps de lancement d'une haute précision et agit en parfaite coordination avec des radrs américains X bande installés au Neguève. ce système peut également fonctionner avec les missiles intercepteur Patriot. en effet juste avant et pendant et peu après le raid sioniste contre les combattants du Hezbollah à Quneitara , une avalanche de vols de drones a été constatée au dessus de la région , ce qui prouve qu'Israël se tient prêt à une double réaction irano hezbollahie. le général iranien qui a été sauvagement assassiné par Israël à Quneitara a été l'un des hauts conseillers des Pasdarans. le fait que ces derniers décident d'en annoncer publiquement la mort ne peut prouver qu'une chose : l'Iran confirme de la sort de nouveaux motifs militaires qui le poussent à briser l'alliance entre Israël et les takfiris. des messages similaires ont déjà été envoyés : l'Iran est prêt à militariser la Cisjordanie . Israël a de son côté bien compris le message. plusieurs remarques s'imposent : la grade du général iranien rend la riposte indispendable. à en juger les récents propos de Nsrallah sur Al Maadeen "la riposte anti israélienne" serait aussi une riposte iranienne puisque ' toute réponse éventuelle devrait impliquer tous les membres de l'axe de la Résistance. ceux des analystes qui veulent prédire la " riposte" ne devront nullement ignorer les détails : en dépit de mouvements de troupes US , le Hezbollah affiche un calme olympien. on y voit en réalité les empreinte du haut commandent défunt du Hezbollah Imad Moghniyeh qui dans des contextes similaires, concentrait ses efforts sur l'aspect opérationnel de la bataille : le scénario d'une réaction du Hezbollah renvoie droit à l'une des caricature récemment publiée par les journaux israéliens où Israël inflige une baffe au Hezbollah qui conserve son sang froid .or sa réponse s'abat sur les sionistes au moment où ces derniers l'attendent le moins. faisons un retour en arrière : l'expolison de la mine sur le passage d'une patrouille israélienne dans les fermes de Chebaa a eu liue fin 2014 . il s'agit d'une opération qui renferme en soi l'essence même les trois dernières années de combats Israël /hezbollah : en effet tout a commencé sur le plan sécuritaire, militaire et politique à Chebaa pour finir aux sein des pays membres de l'axe de la Résistance. la variante " crise syrienne" occupe désormais  une place de choix dans toute tentative israélienne visant à rétablir son pouvoir de dissuasion. en ce sens il est fort possible que le régime sioniste élargisse ses opérations à la Syrie ne serait-ce que pour porter préjudice au Hezbollah. cette manière de faire complètement folle qu'est celle d'Israël a pourtant exposé l'ensemble de  la région au danger des guerres, des attaques et des contre attaques infinies. ceci dit Israël aura diablement du mal cette fois à conserver sa supériorité face au Hezbollah car dans sa prochaine confrontation avec le Hezb , il n'est plus question de briser le Hezbollah , de l'anéantir ! si cette guerre a lieu, Israël devra surtout penser à réduire les dégâts que la Résistance compte lui infliger sur le front intra israélien. et là les choses deviennent plus difficles car Tel aviv aura à faire face à un front uni , préparé de longue date et adepte des tactiques " pratiques" "' réfléchies" qui se décident au sein d'une cellule d'opération conjointe Iran/Syrie/Hezbollah ....
.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir