This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 24 octobre 2014 20:16

Shaoul Mofaz met en garde contre une nouvelle Intifada à Qods

Shaoul Mofaz met en garde contre une nouvelle Intifada à Qods
IRIB- L’ancien ministre de la guerre du régime sioniste et président du parti Kadima, met en garde contre l’éventualité du déclenchement d’une nouvelle Intifada à Qods occupée. 

Dans une interview avec la radio du régime sioniste, Shaoul Mofaz a déclaré que si les choses continuent dans avec le rythme actuel à la ville occupée de Qods, la troisième Intifada pourrait commencer bientôt. Shaoul Mofaz a demandé au gouvernement de Tel-Aviv d’agir le plus tôt possible pour prendre des mesures de sécurité nécessaire face au soulèvement éventuel des Palestiniens. Récemment, deux jeunes filles palestiniennes de la Cisjordanie ont été écrasées par la voiture d’un sioniste. Mercredi, un jeune Palestinien a écrasé trois sionistes par sa voiture, dans une opération martyre. Au cours de cette opération, un sioniste a été tué et 9 autres personnes ont été blessées. Depuis la survenance de ces événements, la tension monte sans cesse dans la ville occupée de Qods.

A ce propos, les analystes israéliens mettent en garde contre l’éventualité du déclenchement bientôt d’une nouvelle Intifada dans les territoires occupés palestiniens. Le quotidien Haaretz a écrit un article pour souligner que le régime sioniste n’a plus aucune chance d’échapper à une véritable nouvelle Intifada qui a commencé bel et bien en été dans la ville sainte de Qods. En effet, la tension a gagné la Cisjordanie, et surtout la ville occupée de Qods, depuis l’établissement d’un calme relatif dans la bande de Gaza après la fin de l’offensive israélienne contre cette enclave palestinienne. La presse israélienne estime que le gouvernement de Tel-Aviv doit bin ouvrir ses yeux pour voir que la nouvelle Intifada commence dans les régions palestiniennes. Cependant, les milieux sionistes prétendent que ce mouvement de protestation palestinien n’a pas un caractère purement populaire, et qu’il y a le Hamas et le Fatah derrière ce mouvement.

L’analyste du quotidien israélien Yediot Aharonot, Shamoun Schiffer a écrit que chacun des ministres du régime sioniste doit assumer sa responsabilité dans la situation actuelle de la ville occupée de Qods, sans vouloir accuser l’Autorité autonome palestinienne d’être à l’origine de tous les problèmes. Alex Fichman, analyste du quotidien israélien Yediot Aharonot, a écrit dans un article que l’autorité autonome palestinienne du président Mahmoud Abbas coopère plutôt avec le régime sioniste dans la ville sainte de Qods. Dans ce sens, les responsables de l’Autorité autonome permettent aux Juifs de séjourner à Salvan, et ils empêchent les Musulmans palestiniens d’entrer dans la mosquée d’al-Aqsa. Selon ce journaliste israélien, les signes d’un déclenchement imminent d’une Intifada palestinienne à Qods n’existent pas encore. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir