This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 08 octobre 2014 10:59

Chebaa: une "partrouille israélienne " de trop!! (vidéo)

IRIB- le monde sécuritaire israélien s'est écroulé mardi à Chebaa :
pour petite et restreinte que  soient ces fermes libanaises occupées, Chebaa se trouve sur les plaques tectoniques des rapports géostratégiques qu'accouchent dans la douleur en ce moment, un Moyen Orient assailli de toute part : un char patrouillait le plus tranquillement du monde le long des frontières du sud du Liban avec un son bord trois militaires sionistes, quand il a sauté sur une bombe, ou un piège explosif made in Hezbollah : trois blessés,  disent les sources israéliennes , donc plus de peur que de mal. Sauf que cette peur revêt, dans ce cas de figure ci-présent, un caractère existentiel ... Pour la première fois depuis que s'est déclenchée la série noire  d'attaques  à l'explosif contre les patrouilles sionistes, le Hezbollah, leur auteur, l’a revendiqué  et cette revendication est, on s’en doute, loin d’être anodine.  En 2011 Israël et Cie ont enclenché une guerre totale contre la Syrie dans l'unique espoir de reconvertir cet Etat pro Résistance en un  ennemi du Hezbollah. Certes Tel-Aviv s'est bien gardé au début , de rendre public son implication pleine et entière dans cet énième acte du projet de remodelage et de rapiéçage du Moyen Orient ; mais face à l’incapacité de ses amis pétrolivores du CCGP, il a fini par révéler son appuie direct aux terroristes cannibales et il  manœuvre à présent sur le Golan dans la perspective de créer une zone tampon, jumelle de celle dont  le néottoman Erdogan rêve  d’ériger dans les régions  kurdes du nord syrien.  Ce faisant, les stratèges sionistes avaient une certitude : le Hezb a dépensé trop d’énergie, trop de force  en Syrie pour pouvoir conserver encore  son caractère multi opérationnel : un Hezbollah affaibli est bref,  le moindre des cadeaux que l’aventure syrienne aurait à offrir à Israël, seule entité après la Syrie à faire encourir un risque majeur à la pérennité de l’entité sioniste! L’ouf de soulagement que les israéliens  émettaient il y a encore deux jours à la seule pensée d’un Hezb enlisé en Syrie et au Liban face l’afflux takfiris  vient  toutefois de faire long feu  et pour cause :

1 l’attaque est survenue deux jours après une incursion sioniste contre l’armée libanaise, et elle signifie donc les liens à jamais indélébiles qui unissent le Hezb et l’armée libanaise

2 l’attaque a visé une patrouille en lien direct avec les alliés takfiris d’Israël au Golan. Elle donne donc un avant-gout de ce qui va être dans les mois à venir, la réaction du Hezb contre l’alliance Israël /Takfiris

3  il a coupé court à toutes ces critiques qui accusaient le Hezb d’avoir lâché le Liban pour « les beaux yeux » d’Assad et d’avoir laissé le pays du Cèdre à son sort ; et non , le Liban est la mère parties de tous les disciples de Nasrallah au même titre qu’elle l’est pour Hariri et Cie bien que ce dernier ait le cœur qui bat plutôt  à l’heure saoudienne.

4  l’ultime ennemi  Du Hez est loin d’être Daach ,  al Nosra et autres. C’est contre  Israël qui va toute haine et animosité du Hezb , un Israël à l’origine du projet « Daech » qui s’avère l’arme la plus redoutable de toute l’Histoire contre l’Islam.

5 le Hezbollah n’a pas la mémoire courte . l’attaque revendiquée d’hier a eu lieu en réponse à la mort en martyr de Ali Hassan Haydar , ce combattant qui a perdu la vie voici quelques semaines en neutralisant un appareil d’écoute sioniste , planté dans le territoire libanais ;  

A regard des éléments précités,  les stratèges de Tel-aviv sont à nouveau amenés à revoir les plans de leur future guerre contre le Hezb : outre les fastidieux calcules du nombre des missiles de la Résistance, l’aveu de son expérience de terrain acquise en Syrie ,  la crainte de ses tunnels,  un autre facteur  devrait faire son entrée en compte  :  un effet de vase communicant qui  s’établit entre l’armée et le Hezb sous l’œil bien veillant d’un Iran prêt à armer  la « Grande muette » .  les mois à venir risque de voir la « muette » sortir de son long et stérile torpeur pour parler la même langue que le Hezbollah !!!

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir