This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 23 septembre 2014 10:21

Damas : le hara-kiri?!

IRIB-Depuis lundi, les Etats Unis d'Amérique travaillent à ce qui pourrait être qualifié
de mise en application de la stratégie anti Daech d'Obama! il s'agit d'une opération " limitée et combinée" contre les positions de Daech à Raqqa , positions dont le Pentagone a d'ailleurs publié la carte! 20 cibles ont ainsi été attaquées par bombes et missiles, largués et tirés invariablement depuis les chasseurs et les navires américains . a en croire le porte parole du Pentagone, les attaques ont été menées depuis les eaux internationales, la mer Rouge et le nord du golfe Persique. John Kirby , porte parole du département à la Défense a assuré que les frappes combinaient missiles, chasseurs bombardiers ". Mais quelles sont pour le moment les réactions internationales? aucune pouer ainsi dire ! aucun Etat n'a pris une position claire contre ou pour ses attaques ou encore contre ou pour la légitimité de ces attaques . Juste avant que ces frappes soient lancées, Damas aurait été mis au courant. Le MAE syrien affirme dans son communiqué que son ambassadeur à l'ONU , Bachar Jafari avaité été tenu au courant de ces raids. Al Arabiya refus ecette version se référant aux autorités de la Maison Blanche. En ce sens, une autre bataille vient donc d'être ouverte , celle de la légitimité ou non des frappes que les USA mènent en ce moment contre la Syrie. Et la Russie? la Russie s'oppose formellement à toute campagnie aérienne US contre la Syrie qui ne se soit pas accompagnée au préalable de l'aval de Damas. Les frappes US n'iront pas sans susciter donc la réaction de Moscou. cette réaction dépendra toutefois à l'authenticité ou pas des informations diffusées par les agences sur une coordination syro américaine avant les attaques. ceci étant dit,  si la Syrie n'est pas consultée dans ce dossier, les Etats peuvent se targuer d'avoir remporté une victoire stratégique à double volet militaire et sécuritaire au Moyen Orient, puisque ils auraient réussi à légitimer une attaque parfaitement illégitime en termes du droit international. La menace auto-fabriquée de Daech aura ainsi permis aux Etats Unis de réunir les bases juridiques d'une action extra judiciaire , propre à ressuciter l'aura perdu de Washington  au Moyen Orient. Cette coalition qui n'implique curieusement pas  l'Otan et qui se contente uniquement de lancer " ses membres arabes à l'assaut de Daech" est donc destinée à promouvoir les dessins américains dans la région, dessins qui n'ont pas été jusqu'ici réalisé bien que l'Amérique y a mis toute son énergie et son temps. les Etats Unis auront donc réussi à délencher enfin le processus d'atomisation des Etats-nations de la région cette fois aux frais mêmes des Etats de la région . certes cette stratégie ne peut avancer sans provoquer la vive réaction des anti américains de la région mais ce qui compte pour les Etats Unis c'est avant tout le fait de briser un tabou et jeter les bases jurdiques de ce genre d'action militaire contre les pays du Moyen Orient. en ce sens, l'aval syrien à ce que soit déclenché la guerre d'Obama contre Daech est d'une importance primordiale dans cette affaire. Les jours à venir seront chargés de réaction, celle des alliés de la Syrie. pour l'instant l'Iran n'a pas pris une position officielle et on l'attend. En ce qui concerne la nature de cette action militaire, il semblerait que les Etats Unis se seraient convaincus de l'inefficacité de cette coalition d'autant plus que la plupart des membres ont annoncé ne pas être prêts à participer aux frappes. seuls 4 pays arabes ont pris part aux attaques Arabie, Bahreïn, Jordanie, Emirats plus Qatar . En d'autres termes , les Etats Unis se sont contentés d'un argument aussi raboteux que celui de l'élimination de Daech pour déclencher cette fois la dynamique de l'anéantissement du Moyen Orient dans sa forme actuelle. la suite dépendra de la réaction de la communauté internationale.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir