This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 22 septembre 2014 09:21

Hezbollah, le facteur "drone"!!! (vidéo)

IRIB-Pour la première fois dans l'histoire du Hezbollah,...
celui-ci a eu recours aux drones de combat face à terroristes takfiris , qui mandatés par Washington et Riyad, le combattent , lui et l’armée libanaise depuis leur repaire  sur les hauteurs de Qalamoun. L’information, évidement tue par la totalité des médias « mainstream », a éclaté néanmoins comme une bombe  au sein des milieux du renseignement sioniste qui  prenaient de surcroit comment le Hezb combina, dans la nuit de samedi à dimanche dernier  ses raids aux drones, à ses opérations commandos pour en finir une bonne fois pour toute avec cet abcès puante qui a pour nom, « concentration terroriste à Erssal » . A l’état-major israélien, l’heure est  à la panique  : Israël , encore groggy sous l’effet de sa guerre ratée contre Gaza , sait bien que ce curieux drone qui survole depuis plusieurs jours les positions de ses alliés takfiris à Erssal, est de conception iranienne. L’Iran en possède en deux versions et les deux modèles jouissent d’une capacité de ciblage très élargie.  Jusqu’ici,  Israël priait sa bon dieu pour que le Hezb n’en ait pas . mais depuis  plusieurs jours, il sait que la résistance dispose d’un nouvel atout dans la guerre globale qu’elle mène depuis 20 ans contre Israël, à savoir : des drones . Aux yeux d’un Israël qui avait coutume de bomber sans cesse le torse, de s’attaquer au Liban quand bon lui semblait,  fort de sa soi-disant puissance de feu illimitée , le fait que le Hezb joue cette carte- là est un drame :  la Résistance libanaise semble être devenue définitivement une armée de combat, jetant aux oubliette l’époque où il  se contentait de réagir au lieu d’agir. Cela veut dire au clair qu’au cours de ses futures confrontations  avec Israël, les colonies du nord israélien devront s’attendre à des raids aux drones , à ce qu’ils soient pris cible, de la même façon que des civils afghans,  pakistanais, somaliens, yéménites, et bientôt syriens et irakiens , de missiles et de roquettes tirés depuis les drones hezbollahis . Côté libanais de l’affaire, la consternation est également total pour Riyad et le 14 mars dont les alliés takfiris se sont pris au piège sur les hauteurs de Qalamoun , à l’approche de la saison froide. Depuis que les terroristes takfiris ont quitté Erssal sous pression Hezbollah/Syrie/armée libanaise, pour se replier à Qalamoun, les vivres et les médicaments qui s’acheminaient en leur direction et en très quantité et cala, quasi quotidiennement,  leur manquent cruellement. Al Nosra est dans l’incapacité de secourir les « rats » à Erssal car l’armée libanaise , en parfaite coordination avec le Hezbollah a hermétiquement bloqué toutes les voies d’accès aux positions terroristes. Reste aux miliciens une seule alternative, celle de rentrer en Syrie, ce qui est également impossible dans la mesure où  l’armée syrienne est  de garde sur tous les points de passage reliant Qalamoun au sol  syrien.  Dans les milieux bien informés, on n’écarte plus désormais une possible action conjointez armée syrienne, Hezbollah, armée libanaise contre des centaines de terroristes takfiris de Qalamoun.  Une action armée qui consacrerait, pour le grand malheur d’Israël,  le Hezbollah à titre d’une armée à la fois capable de mener des combats asymétriques mais aussi une guerre régulière…. Bref du pain sur la planche sioniste ….

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir