This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 08 septembre 2014 16:02

Turquie pont d'accès des terroristes à la Syrie et à l'Irak

IRIB- Un journal saoudien  a fait état du rôle d'Ankara  dans l'accès  des terroristes à la Syrie et à l'Irak avant d'ajouter que  l'alignement de la Turquie contre le groupuscule  takfiri de Daesh n'était que dans le verbe.

 Selon Farsnews, le journal Riyad  écrit dans son édition de lundi au sujet de la lutte  contre le terrorisme : Il y a d'innombrables appels sur la nécessité de l'alignement international dans la lutte contre le terrorisme. Certes si les Etats-Unis réussissent dans cette lutte, pourtant certaines parties tolèrent le terrorisme  et ils ne veulent pas avoir un rôle dans cette lutte. Ce journal saoudien en prétendant que la Russie et Bashar Assad soutiennent le terrorisme, écrit pourtant que la Turquie bien qu'elle soit membre de l'Otan, elle s'est transformée en un pont pour les terroristes qui voudraient se rendre en Syrie et en Irak. Selon ce journal, l'alignement  de la Turquie dans la lutte contre  le groupuscule terroriste de Daesh n'est que de pur spectacle. Car le problème réside dans le fait qu'Ankara  se prend pour le nouveau leader des Musulmans et  c'est la raison pour laquelle elle n'a pas condamné jusqu'à présent les groupuscules terroristes. Le journal  saoudien Riyad a prétendu ensuite : Avant la montée du  terrorisme,  l'Arabie a agi  et le Roi  Abdallah a dépensé un budget colossal  pour fermer les routes aux terroristes. Il est à noter que  depuis l'éclatement de la guerre contre le gouvernement et le peuple syriens, l'Arabie, le Qatar et la Turquie finançaient et  armaient les terroristes et ils ne condamnent à présent les terroristes que dans l'apparence. Ce qui est confirmé également par les Etats-Unis.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir