This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 07 août 2014 10:42

La défaite d'Israël à Gaza vue par Foreign Policy

IRIB- Dans un article publié par Foreign Policy, l’auteur estime que l’opération militaire israélienne contre la bande de Gaza s’est soldée par un échec. 

David Rothkopf écrit dans cette article les dirigeants du régime israélien peuvent croire à la légitimité de leur offensive militaire contre Gaza, d’autant plus que selon des sondages, 90% des citoyens israéliens soutenaient l’action de leur armée à Gaza. Ces gens-là croient, en fait, que le Hamas palestiniens est un mauvais acteur des événements régionaux, et que Tel-Aviv est autorisé à tout faire pour les combattre.  Mais une fois la guerre fini, il est certain que les déclarations des autorités israéliennes ou les propagandes des médias ne pourront plus être considérées comme le bilan officiel de cette guerre. La dernière image de la guerre de Gaza qui restera dans les mémoires, sera celle de la mort des civils palestiniens, des quatre garçons, par exemple, qui jouaient au football sur une plage lorsque les bombardements des Israéliens les ont tués. Aucun Dôme de fer n’a la force de protéger le régime israélien contre ces images et ces mémoires, écrit l’auteur de l’article de Foreign Policy. Le système du Dôme de fer pourra peut-être protéger le régime israélien contre les dégâts matériels, mais il sera incapable de protéger les israéliens du mal dont ils sont auteurs eux-mêmes. Mais que disent les dirigeants du régime israéliens pour justifier leurs crimes ? Ils disent que les attaques aux missiles et roquettes du Hamas étaient insupportable et que trois adolescents israéliens avaient été enlevés et assassinés en Cisjordanie. Ils concluront que le Hamas est un groupe terroriste qui se sert de la population civile comme un bouclier humain pour protéger ses dépôts d’armes et de munitions. C’est donc le Hamas qui oblige l’armée d’Israël à massacrer les civils dans une logique de légitime défense. Mais la vérité ne pourra pas se cacher longtemps derrière ces justifications. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir