This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 29 juillet 2014 09:37

Gaza : Qui pousse Israël au suicide?!

IRIB-De toute sa carrière  d'homme politique "obtus" et "peu intelligent",
Netanyahu n'avait connu un si mauvais quart d'heure !! Le voici pris entre le marteau d’une intensification de l’offensive contre le Hamas, quitte à l’anéantir une bonne fois pour toute et l'enclume d’un cessez le feu auquel il ne saura se résigner sans se rendre au préalable à Canossa et se mettre à dos, tout Israël, toute l’armée israélienne, tout le lobby pro sioniste aux Etats Unis tout ceux qui croit toujours au mythe d’indéfectibilité d’Israël .. Coté soutien américain, les choses ne vont pas non plus dans le sens souhaité : depuis que Kerry a mis en avant son plan de trêve , Israël est sens dessus dessous : pour une majorité d’officiels sionistes , ce plan est une «  offense » faite à « Terre promise ». Kerry est envoyé aux gémonies pour avoir « trahi Israël » , pour n’avoir pas eu au moins le culot des égyptiens, des saoudiens, des émiratis  qui eux, ont contribué à l’offensive «  Roche invincible » à leur façon et même après sa défaite criante de l’armée sioniste , continuent à « exhorter Bibi à aller jusqu’au bout » !! Certes les Etats Unis ont tout fait pour que le plan Kerry ne soit qu’un ébauche premier et que les Israéliens aient la latitude d’y rajouter les clauses qui leur  conviennent. Mais le régime d’Israël est trop sous pression en ce moment pour pouvoir jouer avec les mots ou jongler avec les phrases et les textes. A chaque heure qui passe, sa cuisante défaite militaire se précise : depuis plus de 20 jours, elle s’est montrée incapable d’avancer d’un iota à Gaza, tant ont été multiples les opérations commandos des « Résistants » palestiniens. Son dôme de fer a été traité de plus grand mensonge de l’Histoire par ses propres experts qui lui reprochent  sa perméabilité à 90% des missiles et de roquettes tirés contre Israël. Les médias israéliens se défoulent donc sur Kerry : le secrétaire d’état est traité d’ « étranger venu d’une autre planète et qui débarque à bord de son OVNI  dans la région, sans nulle connaissance du contexte et croyant savoir tout mais surtout ignorant tout ! La presse sioniste va même jusqu’à accuser Kerry « d’avoir relayé les dirigeants de Hamas le jour où il a produit son texte » . Le coup de file d’Obama à Netanyahu où il a sommé ce dernier d’ »accepter une trêve stratégique » tout en défendant son secrétaire d’état, n’a rien ôté non plus aux tensions Tel-Aviv/Washington, même si Obama a exigé le désarmement du Hamas. Mais qui pousse Israël au suicide ? A en croire  certains sondages , les sionistes seraient à 90% pour la poursuite et l’extension  du conflit , ce qui est difficile à croire  dans la mesure où six millions d’israéliens vivent sous terre ( dans des abris) par crainte des missiles , et que des colonies entières du sud d’Israël sont vidés et  des manifs de protestation se multiplient à Tel-Aviv et ailleurs et tout cela sans compte l’image désormais tachée de sang que le régime usurpateur véhicule de lui à travers le monde . En plus de 20 jours de conflit, l’économie israélienne a pris un coup sévère et rien ne dit que les cotes très cotés de Haïfa , pris pour cible des missiles de la Ré »stance, puissent retrouver de sitôt grâce aux yeux des touristes étrangers . Debka, lui , croit trouvé le coupable : A le croire, le plan de l’extension de l’offensive terrestre que promet Netanyahu bénéficie du soutien de certains acteurs régionaux : certains responsables de l’Autorité autonome ont qualifié le plan de Kerry de concession cédée au Qatar et à la Turquie, soutiens du Hamas .l’Autorité a peur d’être contournée par le Hamas et perdre de ce fait de sa légitimité. Fort des encouragements de Riyad , L’Egypte aussi appuierait pleinement la poursuite de l’offensive contre Gaza. L’armée égyptienne a détruit ces derniers jours plus de dix tunnels sous terrains , plus efficacement que ne saurait le faire l’armée israélienne . Al Sissi a juré avoir la tête des Frères , et il compte sur Israël pour tenir promesse . Les pétrodollars saoudiens et émiratis sont évidement, eux-aussi,  de la partie, saoudiens et émiratis se délectant le plaisir de voir les Frères palestiniens écraser sous les bombes . Mais les tentations qui assaillent de toute part Netanyahu et le poussent à poursuivre sa guerre n’en reste pas là : si la Résistance palestinienne - et là il faut faire la part des choses entre le Hamas politique et la résistance armée (Qassam et Qods)- est anéanti , Israël saura, dans une prochaine étape , régler ses comptes avec le Hezbollah puis l’Iran ! A lire les analyses qui paraissent dans la presse sioniste, on le comprend très vite : les israéliens ne cessent de le réitérer , ils se voient déjà en guerre contre l’Iran chaque fois qu’un Fajir 5 s’abat sur Tel-Aviv…Après tout, c’est le rêve le plus fou de Netanyahu , sa raison d’être même que d’en découdre enfin avec l’Iran … il le fera peut être après l’étape gazaouite mais la question est celle-ci : à quel prix ?  .. pour lui et des gens de son acabit, ce qui compte, c’est moins le fait de gagner une guerre que celui de la déclencher  …

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir