This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 17 juillet 2014 16:04

Prestation de serment d'Assad : les messages?

IRIB-Le timing a été longuement réfléchi :
des premiers pas franchis pour pénétrer  le palais présidentiel, situé sur une colline surplombant Damas à ce passage de revue de la garde présidentielle, lequel constituait à vrai dire une cinglante réponse à tous ceux qui accusaient et accusent encore Assad de s'être caché des yeux du monde! ce n'est certes pas la première fois que le président se risquait en public. dès 2011 et le début de la crise, Assad et sa famille passent régulièrement sous les caméras . on dit même que le président se balade de temps à autre , seul et au volant de sa voiture. les portes de son palais se sont ouvertes un peu à la manière russe, rajoutant à la magnifiance de la cérémonie , à son sérieux, mais surtout rappelant la profondeur de l'alliance qui unit la Syrie à la Russie; la prestation de serment d'Assas contenait donc des messages à la fois pour les amis et pour les ennemis : "Moi, Assad, combattu sauvagement par la quasi totalité de la terre et cela depuis trois ans, suis là, tenace, solide, re-légitimisé à l'issu d'un vote qui a consacré la défaite de mes ennemis et ma traversée du désert" dans son discours, le président Assad a promis aux " braves syriens" qui "ont changé la donne" en le relisant ," la poursuite de la lutte contre le terrorisme", " contre la corruption" ainis que l'accomplissement " des projets abandonnés et la reconstruction" de la Syrie tombée en ruines. Ces promesses ne peuvent signifier qu'une chose : Assad a les yeux tournés vers le futur et non pas le passé. Assad a nommé à dessin le nom  de Raqa et d'Alep, deux villes partiellement occupées par les terroristes pour faire comprendre que lui, le président relégitimé, ne renoncera à aucun prix au sol syrien, fût-ce une ville, une localité, un quartier. c'est le message essentiel d'Assad: la Syrie restera uni, et intègre. L'accent le plus ferme a été toutefois mis sur la lutte contre le terrorisme puisque c'est ce que veulent tous les syriens. Très sûr de lui, Assad a abordé ensuite les combats sanglants des années 80 impliquant les Frères musulmans qu'il a rebaptisés " Frères de Diable". Le président n'a pas manqué de dénoncer le rôle de Riyad et de la personne de Bandar Sultan , ou celui de la Turquie et de la personne d'Erdogan dans le soutien aux terroristes, tout en rappelant que la défaite était de leur camp et que la victoire est à lui et aux syriens. Assad a évité l'équivoque . sur la Palestine, il a rappelé son intérêt tout particulier pour la cause palestienne et sans citer le nom du Hamas, il a souligné que les divergences avec certains groupes n'empêchait pas la Syrie d'œuvrer pour la Palestine et son peuple. Et Assad d'ajouter :" les syriens resteront aux côtés de ceux qui ne les ont pas abandonnés pendant la crise " avant de remercier l'Iran, la Chine, la Russie et le Hezbollah. A vrai dire, le discours d'Assad n'était nullement inattendu pour les syriens. Ils vivent la guerre tous les jours et savent très bien reconnaitre amis des ennemis. Ils savent aussi que les extrémistes terroristes sont voués à l'échec et ils sentent la disparition progressive de Daech, d'Al Nosra de l'ASL. Dans son discours le président syrien a laissé la porte ouverte à ceux qui veulent revenir tout en mettant l'accent sur la réconciliation comme une solution politique. Pour Assad , la crise ne peut se résoudre que grâce à une contribution syro syrienne et non pas internationale. Pour Assad et tous les syriens en conviennent, les émissaires internationaux ont râté bien l'épreuve syrienne ,et il n'y pas lieu de leur faire confiance….

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir