This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 28 mai 2014 09:32

La vente du pétrole du Kurdistan irakien ressemble plutôt à un vol (Maliki)

IRIB- Le premier ministre irakien a assimilé la politique pétrolière du Kurdistan irakien à un vol. Lors de sa rencontre avec les représentants et ambassadeurs des pays étrangers à Bagdad, Nouri al-Maliki a critiqué les politiques du Kurdistan irakien.

En ce qui concerne la nouvelle approche de la coalition de l'Etat de droit et son insistance  sur la formation  d'un gouvernement majoritairement politique au lieu d'une participation nationale, Maliki a qualifié de non-réussie la formation d'un gouvernement d'union nationale. La création du conseil nationale et du conseil suprême  de pétrole et de gaz  ainsi que d'autres instances influentes  pour ce qui est de la stabilité du pays et de son épanouissement figure parmi les priorités les plus importantes du prochain gouvernement, a-t-il ajouté avant de demander au prochain Parlement irakien de se focaliser sur les projets stratégiques comme la loi sur le pétrole et celle sur les infrastructures. La  question du pétrole constitue un point de divergence entre Erbil et Bagdad. Le Kurdistan irakien exporte sans l'autorisation du gouvernement centrale du pétrole via la Turquie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir