This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 31 décembre 2013 11:46

Armes du Hezbollah ... (Audio)

IRIB- Depuis l'annonce de l'octroie de la belle cagnotte de 3 milliards de dollars à l'industrie d'armement française
qui devient ainsi  l'agent de Riyad en termes d'équipement de l'armée libanaise, cette question est sur toutes les lèvres  : l'armée libanaise se dressera -t-elle contre le Hezbollah? Peu après cette explosive annonce qui a mis sens dessus dessous la célèbre formule de cohérence et d'unité libanaise à savoir "Armée-Peuple- Résistance", des hélicoptères syriens venus frapper les repaires des terroristes takfiris  près d'Arsal ont eu la désagréable surprise d'essuyer des tirs de la DCA de l'armée libanaise, une première de toute l'histoire des relations bilatérales. Ce qui a fait sortir carrément de ses gondes l'avisé ministre des AE, Adnan Mansour, qui,  l'air choqué, a affirmé : " l'armée syrienne n'est pas notre ennemi  et  à ce titre l'armée libanaise  se doit des explications au gouvernement d'autant plus que nous sommes liés avec le pays frère ,Syrie , par des accords sécuritaires". Pour comprendre cette accélération soudaine des événements , une petite parenthèse s'impose : militairement défait face à l'alliance Iran/Syrie/Hezb en Syrie , stratégiquement menacé par l'entente Iran/Occident,  le royaume des Saoud a décidé de monnayer la complicité de la France  dans le sens d'un embrasement du pays du Cèdre et ce , afin de neutraliser  le Hezbollah.  Les  3 milliards de dollars d’aide annoncée par Riyad  iront donc servir de quoi équiper la " Grande muette" qui devrait, les surprises sont si légion ces tempsè ci au Moyen Orient, devenir «parlante »  face à une Résistance libanaise dont les arsenaux d'armes gênent à la fois Washington , Tel Aviv et Riyad. Mais l'aspect militaire n'est qu'une des multiples facettes de la nouvelle carte saoudienne : Armée libanaise ainsi soudoyée, il faudrait en venir dans un second temps  au nouveau cabinet libanais, un cabinet que les Saoudiens et leurs affidés du 14 mars veulent "neutre" , c'est à dire, totalement "indifférente" aux crimes que les hordes takfiris commettent depuis plus de deux ans en Syrie contre "l'humanité et sa dignité ", et que ces mêmes hordes  comptent commettre bientôt au Liban,  quitte à plonger le pays dans un bain de sang sectaire. Mis à par le fait que la France hollandaise s'humilie encore une fois et s'abaisse au rang d'un grotesque subalterne qui n'a pour mission que celle d'exécuter des ordres, le gros de l'interrogation va droit aux libanais eux- même :  les membres du 14 mars sont –ils vraiment  prêts à dresser les composantes de la « défense nationale » les unes contre les autres simplement pour assouvir les désirs fous et sanglants de Bandar Sultan? Sont -ils conscients  du feu dont ils allument la première mèche, feu qui irait brûler sunnite ,chiite, chrétien libanais ensemble? A entendre Sleiman émettre sur la chaine nationale son « Viva Arabie saoudite », on tend à répondre par «non »., A entendre le libanais lambda qui vient d'élire Nasrallah homme 2013 du Liban, c'est le « oui » qui se fait bien entendre... heureusement .

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir