This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 09 septembre 2013 14:14

Syrie: les mauvais calculs de François Hollande!!

IRIB-François Hollande est allé plus vite que la musique, surestimant ses forces
et n’ayant aucune évaluation. Plus le temps passe, plus on sait que le pouvoir syrien est victime d’une grande manipulation. Comme le dit le sage Haoussa, le mensonge peut courir cent ans mais la vérité le rattrape en un jour. Nous y sommes presque. Imaginez un seul instant un recul de Barack Obama, que va devenir François Hollande, plus loyaliste que le roi sur ce dossier syrien alors qu’il ne pèse même pas ? Le pauvre va sans doute se faire hara-kiri…

Nous ne sommes pas en avance sur notre temps mais, ce n’est que la vérité qui a toujours guidé nos pas. C’est ainsi que, petite à petit, tout ce que nous disions, se révèle être vrai. Souvenez-vous de notre article qui affirmait que l’ASL est morte depuis belle lurette, personne ne nous avait cru. C’était ICI et LA. Aujourd’hui, après les révélations de Bild, tout le monde nous rejoint.

Selon Bild donc, comme mentionné ce matin dans Le Point, l’ASL est morte, même comme cette fois-ci, puisqu’ils sont en difficulté, ils utilisent le conditionnel:

[...]Par ailleurs, le Bild am Sonntag écrit que le président des services secrets allemands (BND), Gerhard Schindler, a récemment affirmé devant la commission de la Défense du Parlement allemand qu’Assad pouvait encore se maintenir longtemps en place. La sanglante guerre civile en Syrie "pourrait encore durer des années", aurait-il dit devant les élus. En outre, l’inspecteur général de l’armée allemande, Volker Wieker, aurait expliqué devant la même commission que l’influence d’al-Qaida au sein de la rébellion grandissait rapidement. L’Armée syrienne libre, soutenue par l’Occident, aurait perdu le contrôle militaire, et le flot de déserteurs de l’armée régulière la rejoignant serait désormais nul, notamment parce que les forces proches d’al-Qaida fusilleraient ces derniers.

Alors qu’on vient d’apprendre que d’anciens officiers américains ont dit à Barack Obama, par courrier, qu’il a été trompé sur le dossier syrien, et voilà que l’espion belge Pierre Piccinin déboule.  De retour du diable vauvert, après son enlèvement par ses amis djihadistes en Syrie, le voilà qui accuse ses amis, en insistant sur le fait que ce n’est pas Bachar al-Assad qui est derrière l’utilisation des armes chimiques en Syrie. Toutes ces informations ne viennent pas de nous. Voici la vidéo.

Obama va vraiment attaquer la Syrie ? Il prouvera alors au yeux du monde qu’il est un pantin, et que sa vie ne lui appartient pas.


Allain Jules

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir