This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 01 août 2013 17:03

Syrie : Bandar Sultan propose un deal à Poutine!!

IRIB-Dimitri Peskov , porte parole du Kremlin a évoqué mercredi la rencontre entre le président Poutine et le chef du renseignement saoudien Bandar Ben Sultan, consacrée aux relations bilatérales ,
au Moyen Orient au nord de l'Afrique et à la Syrie . Peskon n'a rien révélé des détails de cette rencontre mais la TV syrienne a affirmé que c'est " sur l'ordre de Washington que Riyad a décidé de reprendre ses relations avec Moscou car en l'absence du Qatar c'est Riyad qui est en charge du dossier syrien" Alors que les terroristes cumulent les déboires vis à vis de l'armée syrienne et que l'Occident perd l'espoir de voir Assad tomber , il est intéressant de comprendre pourquoi cette tentative de rapprochement !

Les Etats Unis et l'Arabie saoudite semblent convaincus désormais de l'impossibilité d'une victoire militaire en Syrie d'où leurs tentatives d'arracher des concessions politiques . c'est dans cette même droite file que le chef de la coalition des opposants syriens Jarba dit vouloir prendre part à Genève II et ce sans condition. pour amorcer ces pourparlers il faut frapper la porte du Kremlin

L'Arabie saoudite est sans nul doute l'ennemi numéro un de la Syrie mais jusqu'ici, il a évité de s'engager dans une confrontation directe avec la Syrie au contraire de la Turquie et du qatar qui ont perdu toutes leurs cartes de sorte qu'ils ne peuvent plus entrer dans aucun deal avec Damas
Riyad sait que Damas ne le considère pas comme un petit ennemi tel qu'il considérait le qatar . L'Arabie saoudite est un pays important de la région il a toujours coopéré avec la Syrie et l'Egypte dans des grands dossiers régionaux . l'Arabie saoudite tente de retrouver la place qui lui revient . Riyad peut tenter de retrouver aussi ses lettres de noblesse auprès de la Syrie car Riyad et Damas ont des intérêts communs aussi bien au Liban que face aux Frères musulmans.

Riyad veut des gages de la Syrie et de l'Iran : en cas de parvenir à un accord, les deux pays évitent surtout de réagir à la position anti syrienne de Riyad car ce dernier veut ouvrir un nouveau chapitre dans ses relations
 
 la question la plus centrale que Bandar a évoqué a été celle des pourparlers israélo palestiniens . Riyad demande que la Résistance ne s'oppose pas aux pourparlers israélo palestiniens . en échange Riyad s'engagera à éviter d'envoyer des armes des aides financières aux terroristes en action en Syrie , à fermer les frontières turques sur les terroristes à rendre possible la répression des miliciens par l'armée syrienne
 
 
Mais qu'a répondu Poutine à Bandar ? il s'est opposé au renversement d'Assad via les moyens militaires . il a critiqué la Turquie et la Jordanie d'envoyer des armes saoudo qataries aux rebelles faisant remarquer que la crise syrienne s'est empirée en raison de ces ingérences.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir