jeudi, 21 juin 2012 05:10

Al-Jaafari: "Le Conseil de sécurité est bien conscient de la dimension terroriste, dans la situation en Syrie"

Al-Jaafari: "Le Conseil de sécurité est bien conscient de la dimension terroriste, dans la situation en Syrie"
IRIB- Le délégué permanent de la Syrie, à l'ONU, Bachar al-Jaafari, a affirmé que certaines parties poussaient la crise syrienne vers l'explosion, soulignant que certains membres du Conseil de sécurité, qui avaient misé, dès le début, sur l'échec de la mission Annan, cherchaient à mettre la mission des observateurs internationaux, en Syrie, sous le chapitre VII, et à revenir à l'idée de l'établissement de corridors humanitaires et de zones tampons.

Dans une conférence de presse, Al-Jaafari, a fait remarquer que le Conseil de sécurité (CS) et l'ONU avaient été informés des noms des terroristes étrangers capturés ou bien tués sur les territoires syriens. "Le Conseil de sécurité a été, également, informé des armes, à bord du navire "Loutfallah II", qui se dirigeait vers la Syrie", a ajouté Al-Jaafari, soulignant que les membres du Conseil de sécurité sont, aujourd'hui, bien conscients de l'existence d'une dimension terroriste, dans ce qui se passe, en Syrie, et que cette dimension devrait être réglée. Al-Jaafari s'est interrogé, quant aux efforts internationaux déployés, pour exercer une pression sur les gangs terroristes armés, notamment, de la part des pays, qui ont de l'influence sur eux, comme le Qatar, l'Arabie saoudite et la Turquie.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir