This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 07 avril 2012 14:04

Crise syrienne : craintes et espoirs militaires israéliens

IRIB-Contrairement à l’ensemble des dirigeants israéliens, qui ont rivalisé de déclarations prévoyant la chute imminente du président syrien, avec des dates à l’appui, le commandant de la région nord de l’armée israélienne Yair Golan a exclu l’éventualité que Bachar ElAssad puisse être renversé en 2012, assurant toutefois qu’il sera très heureux le jour où il le sera.

« Nous avons dit le mois d’octobre dernier que la situation nécessite un an et demi à peu près, mais nous nous sommes trompés. Ceci nécessite davantage de temps », précise Golan dans un entretien accordé au quotidien israélien « Israel Today ».Selon lui, le président syrien va probablement rester au pouvoir en 2013. « Mais il lui sera difficile de contrôler les troubles là-bas et qui sont plus étendus et plus violents que ceux qui ont affronté son père dans les années 70 et 80 pendant 6 années », a-t-il toutefois prédit, estimant aussi qu’il est également très difficile d’unir l’opposition.

D’après cet ancien commandant de la brigade orientale de l’Unité de liaison avec le Liban où il a été blessé par la résistance durant l’occupation du sud Liban « Assad sera vaincu par une accumulation de défections et un refus de service militaire, par des difficultés économiques, l’effondrement du haut-commandement, mais ces devenirs ne se font pas du jour au lendemain ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir