This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 24 décembre 2011 11:35

France/loi "mémorielle": Alain Juppé exprime, ouvertement, son désaccord avec Nicolas Sarkozy

IRIB- La crise diplomatique franco-turque, provoquée par le vote d'un texte de loi réprimant la négation du génocide arménien, a entraîné les premières crispations publiques, au sein du gouvernement.
Alain Juppé a pris ses distances avec Nicolas Sarkozy. Le feu couvait, depuis deux jours. Depuis plus longtemps, sans doute, sans que personne ne le remarque. Il s'est déclaré, ouvertement, vendredi 23 décembre. Au point, peut-être, de gâcher les fêtes de fin d'année de Nicolas Sarkozy. De quoi s'agit-il? Du coup de sang, froid et mesuré, du ministre des Affaires étrangères, sur l'affaire de la loi réprimant la négation des génocides. Et, en particulier, le génocide des Arméniens, perpétré par les Turcs, en 1915. Un massacre, dont la réalité et l'existence ont toujours été niées par les autorités d'Ankara. Cette proposition de loi, présentée par la députée (UMP, Bouches-du-Rhône) Valérie Boyer, a été votée, à main levée, jeudi 22 décembre, par les députés. Son adoption a, immédiatement, provoqué l'ire du Premier ministre, Recep Erdogan. Rappel de l'ambassadeur de Turquie, à Paris, gel des relations militaires, menaces de rétorsions économiques n'ont été que le hors d'oeuvre de cette fureur.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir