This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 21 novembre 2011 05:15

Etats-Unis et Israël, grands perdants du "printemps arabe"?

Etats-Unis et Israël, grands perdants du "printemps arabe"?
IRIB- La chute des régimes dictatoriaux, dans le monde arabe, a modifié considérablement les relations internationales.
Et ce n'est qu'un début. Le vent du "printemps arabe" pourrait encore faire trembler les murs des dictatures du Moyen-Orient. Entre les «gagnants» et les «perdants», qui profite, réellement, de ces bouleversements politiques? Graham E. Fuller, auteur américain et ancien de la CIA, livre une tribune au "Christian Science Monitor", dans laquelle, il désigne, d'abord, les grands perdants de ce nouvel Ordre mondial: les Etats-Unis et Israël. Fuller explique que les dictateurs du Moyen-Orient, qui ont maintenu, jusqu'ici, une certaine stabilité, dans la région, en échange du soutien politique et financier des Américains, sont en passe de chuter.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir