This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 05 novembre 2011 03:40

Des manifestants chiites affrontent la police à Bahreïn

IRIB-Plusieurs milliers d’opposants chiites ont affronté vendredi les forces de l'ordre à Bahreïn au cours des obsèques d'un homme qui, selon l'opposition, a été tué par la police, ont rapporté des témoins.
Ali el-Daihi, père de Hussein el-Daihi, secrétaire général adjoint du principal parti de l’opposition, el-Wefaq, a succombé jeudi à des blessures infligées la veille par la police anti-émeutes alors qu'il rentrait chez lui, écrit le parti sur son site Internet. Le gouvernement affirme pour sa part qu'il est mort de cause naturelle. "L'agression lui a laissé une profonde blessure à la tête, des ecchymoses sur le front, une entaille près d'un œil et du sang dans la bouche", écrit el-Wefaq. 

Des manifestants scandant des slogans hostiles au pouvoir ont attaqué la police une fois que le corps de Ali el-Daihi a été mis en terre, a constaté un journaliste de Reuters. La police a lancé des grenades lacrymogènes mais aucune victime n'a été signalée. La famille régnante sunnite de Bahreïn a fait appel en mars à des troupes d'Arabie saoudite et des Émirats arabes unis pour l'aider à écraser un mouvement de contestation issu de la majorité chiite du pays, qui se plaint de discriminations.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir