This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 22 février 2011 08:39

L’opposition yéménite a refusé toute négociation

L’opposition yéménite a refusé toute négociation
IRIB - Au dixième jour des manifestations, le peuple yéménite a annoncé que la démission d’Ali Abdallah Saleh est la condition sine qua none, pour mettre un terme aux manifestations.
Les protestataires ont refusé tout dialogue avec le régime d’Ali Abdallah Saleh, en raison de sa dépendance vis-à-vis des puissances arrogantes et de son recours à la violence, à l'encontre des manifestants. Les troubles, au Yémen, ont laissé 12 morts. Dans les dernières agressions, au Yémen, les militaires ont tué un jeune par balles, à Aden, ville située dans le sud du Yémen. De même, quatre jeunes ont été tués par des tirs des militaires. La plupart des morts de ces récents troubles sont tous de la ville d’Aden. Les Yéménites, inspirés par les soulèvements, égyptien et tunisien, ont organisé des manifestations, à Sanaa, la capitale, tandis que des milliers de personnes observent une grève, dans différentes villes.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir