This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 03 décembre 2011 10:25

Sud-Liban: le Hezbollah déjoue une nouvelle tentative d’espionnage israélienne

IRIB- Environ, une semaine, après l’annonce de la faillite du bureau de la CIA, à Beyrouth, le Hezbollah a réalisé un nouvel exploit, dans sa guerre contre les agresseurs de la souveraineté libanaise.
Les combattants de la résistance ont réussi, vendredi, à faie avorter une nouvelle tentative israélienne d’espionner le réseau de télécommunication de la résistance dressé entre les deux localités de Srifa et Der Kifa (proche de Tyr). Une fois découvert par les combattants de la résistance, le dispositif d'espionnage israélien a été bombardé par un drone israélien. "L'ennemi israélien a fait exploser un dispositif d'espionnage attaché à un réseau de communications entre les villages de Srifa et Deir Kifa (Sud-Liban), à l'aide d'un drone", affirme un communiqué du Hezbollah. Dans son communiqué, le Hezbollah affirme que les Israéliens ont fait exploser le dispositif, après que les combattants de la résistance islamique l'eurent découvert, précisant que l'explosion, à l'Est de la ville côtière de Tyr, n'avait pas fait de blessés, dans les rangs des résistants. Plus tôt, vendredi, le Hezbollah avait envoyé cinq de ses membres, dans la zone, où le dispositif avait été posé, ce qui a pu alerter les Israéliens sur le fait que leur engin avait été découvert, a, en outre, indiqué un responsable du Hezbollah, dans le Sud du Liban. En réaction à ce nouvel exploit de la résistance, le chef du Conseil exécutif du Hezbollah, sayed Hachem Safiyyedine a affirmé, vendredi soir, que l’échec de cette tentative d’espionnage israélienne est une "nouvelle preuve de la vigilance de la résistance, face à l’ennemi israélien, et sur sa disposition à défendre le Liban, en dépit de tous les développements". Ce dispositif d’espionnage sophistiqué a été détecté, au cœur de la région Sud et non pas dans une région frontalière. Et, plus précisément, dans un lieu proche du quartier général de l’unité française de la FINUL (forces intérimaires des Nations-Unies, au Liban). Une question s'impose: qui a pu poser cet engin à cet endroit? Des techniciens israéliens ou d'autres? Et comment ont-ils pu arriver à cet endroit?

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir