This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 12 août 2015 10:11

Zoom sur la presse iranienne (12août )

Zoom sur la presse iranienne (12août )
IRIB

 « Asrar »

Obama : l’Iran est un pays ancien avec un peuple intelligent et plein de talents

Le président Obama a défendu, dans une interview, l’accord historique avec l’Iran, et a répondu aux questions que les citoyens ordinaires, de différents pays, lui ont posées en temps réelle.« L’Iran est un pays ancien, avec un peuple intelligent et plein de talents, pour qui je souhaite les meilleurs », a déclaré le président Obama.« Les radicaux ont lancé une campagne contre l’accord avec l’Iran », a-t-il déclaré avant de dire que les relations entre Washington et Téhéran sont profondes, ce qui explique pourquoi certains démocrates américains, comme leurs rivaux républicains, sont sensibles à l’opposition qu’Israël exprime à ce sujet. « La différence, c’est qu’un élu démocrate étudie le texte de l’accord avant de prendre sa décision, tandis que la plupart des élus républicains ont exprimé leur opposition avant même que l’accord nucléaire avec l’Iran, avant que le texte ait été publié officiellement. D’après le président américain, la raison en est que les opposants ont une vision idéologique au lieu d’essayer d’étudier le texte des accords avec l’Iran.Le président américain a été interrogé aussi par une iranienne qui lui a dit : « M. le Président, vous parlez de la paix, et vous dites que vous l’avait obtenue, mais nous avons subis d’importants problèmes en raison des sanctions. Ne croyez-vous pas qu’il y aurait eu d’autres moyens pour obtenir cet accord, sans recourir aux sanctions économique ? »Le président Obama a répondu : « Malheureusement, il n’y a pas eu d’autre moyens. Les alliés des Etats-Unis, dont Israël et les pays arabes soupçonnent l’accord avec Téhéran. Ils disent que l’Iran essaie de développer son influence régionale. Mais je crois que cet accord est un bon accord.

 « Ebtekar »

Le Parlement prépare la motion de censure du ministre de l’Economie

M. Alireza Monadi-Sefidan, membre de la direction de l’Assemblée islamique d’Iran a annoncé que 25 députés du Parlement ont signé le plan de la motion de censure du ministre de l’Economie.Cette proposition intervient après les trois cartes jaunes que le Parlement avait déjà données au ministre de l’Economie, la dernière datant de dimanche dernier.M. Monadi-Sefidan a ajouté que si les élus qui ont signé le plan ne changent pas d’avis, la motion de censure du ministre de l’Economie sera annoncée officiellement dimanche prochain.Des réunions se poursuivent parmi les membres de plusieurs fractions pour examiner le plan de la motion de censure du ministre de l’Economie

 « Abrar »

Hillary Clinton met en garde contre les conséquences du rejet par le Congrès de l’accord nucléaire avec l’Iran

L’ancienne secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a mis en garde contre les conséquences du rejet par le Congrès de l’accord nucléaire avec l’Iran. « Si le Congrès rejetait cet accord, rien ne serait plus prévisible », a déclaré Mme Clinton.Principale candidat aux primaires des démocrates pour la présidentielle de 2016, Hillary Clinton qui parlait lors d’un rassemblement électoral à New Hampshire, a défendu avec force l’accord nucléaire entre l’Iran et les 5+1. Elle a estimé que le rejet de cet accord par le Congrès porterait préjudice au prestige international des Etats-Unis.« Les Européens, les Russes et les Chinois diront : nous avons coopéré avec les Etats-Unis, nous avons obtenu cet accord, mais il paraît que leur président n’est pas capables de déterminer sa politique étrangère. C’est un très mauvais message que le Congrès transmettra à un monde. », a déclaré Mme Clinton.

 « Farhikhtegan »

La levée des sanctions sur l’exportation du pétrole iranien

Le gouvernement américain a publié une instruction qui lève entièrement les sanctions sur les exportations pétrolières de l’Iran jusqu’à l’application complète des accords conclus sur le programme nucléaire iranien. Dans ce sens, l’Iran a décidé d’augmenter le taux de ses exportations pétrolières de 500.000 barils en espace d’une semaine.Cette instruction du gouvernement américaine autorise les client du pétrole iranien d’acheter librement le brut iranien jusqu’à l’application complète des accords conclus sur le programme nucléaire iranien.Cette instruction émise par le département d’Etat et le département du Trésor indique aussi les détails de la levée des sanctions sur la vente du pétrole et des produits pétrochimiques iraniens avant la finalisation de la suppression des sanctions occidentales contre l’Iran.Ainsi, les Etats-Unis ont levé pratiquement leurs sanctions sur les exportations pétrolières de l’Iran 5 mois avant la date prévue pour la suppression totale des sanctions anti-iraniennes. Les experts estiment que l’Iran augmentera de 50% le taux de ses exportations pétrolières dans les jours à venir.

 

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir