This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 18 mai 2015 10:17

Zoom sur la presse iranienne (18 mai)(Audio)

Zoom sur la presse iranienne (18 mai)(Audio)
Revue de presse
Congrès des Peshmergas kurdes musulmans à Sanandaj :
Quotidien « Keyhan »
« Les groupes ethniques iraniens sont du même bord et ont tous des intérêts communs », a déclaré le président de l’Assemblée islamique d’Iran, M. Ali Larijani. Dès son arrivée à Sanandaj, chef-lieu de la province du Kurdistan iranien, M. Larijani a déclaré aux journalistes : « A l’époque de la Révolution, les Peshmergas kurdes musulmans ont joué un rôle considérable pour stabiliser les valeurs et les principes de la révolution. » Il a mis l’accent sur l’importance de la tenue du Congrès des Peshmergas kurdes musulmans à Sanandaj. M. Larijani s’est rendu à Sanandaj pour participer à ce Congrès pour rendre hommage aux efforts et aux sacrifices des Peshmergas kurdes musulmans depuis le début de la Révolution islamique.
Iran/CCGP :
Quotidien « Iran »
L’ambassadeur d’Iran au Koweït, Alireza Enayati, a proposé aux six pays membres du Conseil de coopération du golfe Persique (CCGP) de prendre le dialogue entre l’Iran et les 5+1, pour renforcer leurs relations avec la République islamique d’Iran. Il a insisté sur l’importance de la réussite de la diplomatie iranienne dans le cadre des négociations nucléaires avec les six grandes puissances, en rendant hommage aux efforts du ministres iranien des Affaires étrangères, des diplomates, des directeurs politiques et les experts iraniens dans leurs pourparlers avec les 5+1. « La diplomatie a permis à l’Iran de faire accepter ses demandes et revendications légitimes concernant l’usage d l’énergie nucléaire civile et de faire reconnaître ses droits. Les pays arabes du sud du golfe Persique peuvent adapter cette approche diplomatique pour développer leurs relations avec l’Iran et résoudre les différends », a déclaré l’ambassadeur d’Iran au Koweït. « L’Iran est prêt à coopérer sincèrement avec ses voisins arabes pour renforcer l’entente et l’équilibre dans la région ; car la tension et la divergence de vue et d’intérêts parmi les voisins ne rendront service au régime sioniste », a-t-il ajouté.
Iran/Liban :
Quotidien « Jam-e Jam »
Le conseiller spécial du Guide suprême de la Révolution islamique pour les affaires internationales, M. Ali Akbar Velayati,a déclaré que les problèmes internes du Liban doivent être réglés par les Libanais eux-mêmes. A son arrivée à l’aéroport international de Beyrouth, le président du centre des recherches stratégiques du Conseil de discernement du bien de l’Ordre islamique a déclaré aux journalistes : « La démocratie a des racines profondes au Liban, et les Libanais arriveront bientôt à élire leur nouveau Président de la République. » M. Ali Akbar Velayati a ajouté : « Aujourd’hui, des pays comme le Liban, la Syrie, l’Irak et le Yémen sont menacé par les terroristes takfiris et les mercenaires des puissances étrangères dont le but final est de semer la discorde parmi les nations musulmanes et de les affaiblir. Il est donc nécessaire que les responsables des pays musulmans, dont l’Iran et le Liban, intensifient leur coopération et multiplient leurs consultations pour prendre des mesures adéquates contre ces complots. »
Sommet de Camp David :
Quotidien « Shargh »
Hossein Moussavian, ancien diplomate iranien estime que la tenue du sommet de Camp David était un effort de la part de la Maison Blanche pour regagner la confiance de ses alliés arabes dans le sud du golfe Persique. Dans un article qui a été publié par le site « El-Monitor », Hossein Moussavian a écrit : « Washington a souhaité de regagner la confiance de ses alliés arabes à Camp David, mais cela ne permettra pas aux pays arabes du sud du golfe Persique d’empêcher la conclusion d’un accord final entre l’Iran et les grandes puissances au sujet du programme nucléaire iranien. » D’après cet ancien diplomate iranien, des garanties verbales de soutien politique et militaire des Etats-Unis aux pays du CCGP sont, sans doute, le seul résultat du sommet de Camp David. Moussavian a ajouté que la conclusion d’un accord nucléaire final avec l’Iran, ne signifierait pas du tout que les Etats-Unis voulaient « abandonner » ses alliés au sein du CCGP. « En dépit des oppositions exprimées par Tel-Aviv et le Congrès des Etats-Unis, la conclusion d’un accord nucléaire avec l’Iran semble certaine. La finalisation de cet accord pourra ouvrir une nouvelle ère dans les équations de la région du Moyen-Orient », a déclaré Hossein Moussavian.

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir