This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 08 juillet 2014 09:02

Et si US/Israël frappaient l'Iran?!!

IRIB- « la vérité, c'est que la frappe militaire n'est pas, aujourd'hui, profitable aux Etats-Unis.
C'est pour cette raison que les analystes et les observateurs internationaux avertis, tout comme le peuple iranien, ne prennent pas au sérieux, leurs menaces. Si ces déclarations s'avèrent justes, le refus américain s'explique par cette raison qu'ils ne jugement pas profitables cette frappe, et nous aussi, nous disons, fermement, que l'attaque militaire contre la République islamique d'Iran n'est profitable à personne », c'est ce qu'a souligné, le Guide suprême de la révolution dans son discours d'hier soir. Pour bien éclaircir si la frappe militaire contre l'Iran est profitable ou pas pour les Etats-Unis et le régime sioniste, nous devons revenir en arrière pour passer en revue les propos du Commandement en chef des forces armées iraniennes et d'autres commandants concernant les trois volets, à savoir la capacité militaire, la puissance géopolitique et l'influence de l'Iran.
Capacités militaires
Dans son discours à l'occasion du nouvel an iranien 1392, 2013 ; en réaction aux menaces du régime sioniste, le Guide suprême de la révolution a dit : « Le régime sioniste n'est pas en mesure de se placer dans les rangs des ennemis du peuple iranien. Parfois, les dirigeants du régime sioniste nous menacent, nous menacent d'attaque militaire ; mais, je pense qu'ils savent eux, et qu'ils le sachent, s'ils commettent une bêtise, la République islamique détruira Tel-Aviv et Haïfa ».
Pour rappel, Tel-Aviv est la capitale du régime sioniste et Haïfa est le plus important centre économique et pétrolier de ce régime.
Puissance géopolitique
La géographie politique de la République islamique d'Iran, située au Moyen-Orient, lui donne une énorme importance, car le pays détient le contrôle des eux méridionales du Golfe persique, de la Mer d'Oman et le plus important encore du détroit d'Hormuz. Les autorités iraniennes ont dit, à maintes reprises, qu'en cas d'attaque militaire, le détroit d'Hormuz sera fermé aux premières heures. « Pour se calmer, ils disent que c'est un bluff de nlotre part. Bien entendu, nous n'avons pas l'intention de fermer le détroit d'Hormuz, mais nous en avons, au cas échéant, le plan et il s'agit d'un plan intelligent et rationnel », a déclaré le général Firouzabandi, le chef d'état-major des forces armées iraniennes.

Influence chez les nations
L'Iran ne dispose pas des forces militaires dans les pays qui le menacent, mais ses partisans et sympathisants sont nombreux partout dans le monde. Et c'est peut-être pur cette raison que Guide suprême de la révolution islamique répond en ces termes aux menaces des Etats-Unis et des sionistes : « Que les Etats-Unis, ses satellites, et son chien gardien dans cette région sachent que la riposte du peuple iranien à toute agression, toute attaque et toute menace, serait une riposte qui les détruira et effondra, de l'intérieur. Et hier soir, dans son discours, au passage où il a parlé de la question de la frappe militaire américaine ou israélienne contre l'Iran, il a souligné : « Les Etats-Unis ne jugent pas profitable cette attaque, sinon, ils n'hésiteraient, même pas un seul instant à le faire ».

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir