This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 13 janvier 2014 11:34

"La fumée blanche à Genève?! .. (Audio)

IRIB- Depuis quelques heures , les médias annonce l'imminente entrée en vigueur de l'accord intérimaire
signé en novembre 2013 entre l'Iran et les six, un accord dont l'application arcboutait sur des " détails techniques" . Pour commencer par la partie iranienne, le négociateur en chef adjoint, Araghchi  monopolise les écrans,  affirmant un déblocage partiel des avoirs iraniens "pris en otage" dans les banques US depuis 34 ans . une modique somme de 4. 2 milliards de dollars sera ainsi libérés mais remis en huit versements ( !!!) à l'Iran qui cessera en échange dès le 19 janvier au soir tout activité d'enrichissement avec en perspective un passage de 20% à 5% d'uranium enrichi . coté occidentale, les félicitations, les  tous azimuts fusent de toute part, de Londres à Bruxelles en passant par Washington où le président Obama va même jusqu'à menacer de boycotter toute nouvelle sanction du sénat contre l'Iran dans la mesure où le plan d'action adopté le 12 janvier " est de loin la première démarche concrète de l'Iran pour prouver sa bonne foi nucléaire". Est-ce l'happy end tant promis ? pour le moment les deux parties s'inscrivent dans l'instantané  et se donne une durée de six mois pour tester leurs intentions réciproques. Ceci est le discours officiel . mais au delà,  difficile de convaincre l'iranien lambda de faire table rase du passé et du présent , lui qui a droit dans le communiqué présidentiel à ceci : : "... l'Iran est un danger pour la sécurité et la paix régionale et internationale...danger que l'accord de Genève permet de contrer !.. ce plan d'action nous permet d'orienter  les susceptibilités de l'Occident vers la nature du programme nucléaire iranienne"! ou encore " nous allons tester avec vigilance les moindres actes iraniens dans les six mois à venir en vue d'une levée minimale des sanctions "!

la tonalité est loin d'inspirer au peuple iranien, profondément blessé par plus de trois décennies d'animosité us , la moindre confiance, surtout que le chef de la Maison Blanche n'abandonne pas un seul instant dans le texte,  sa conviction d'être un justicier face à un coupable ! Pour une puissance qui reste la première de l'Histoire de l'humanité à avoir faire l’usage de la bombe atomique , à avoir chéri en son sein tout un pléthore d'états et de régimes réfractaires à la loi anti proliférant ( Israël, Inde, Pakistan...) ,  c'est  faire preuve d’un culot hors pair que de vouloir mettre à l’épreuve la  bonne foi  nucléaire d’un signataire du TNP. Alors la fumée blanche à Genève ? Rien n'est moins sûr dans la mesure où les Américains, obtiendraient au bout de six mois,  une suspension des activités de Fordo et de Natanz, des inspections périodiques  des sites iraniens, une baisse du taux d'enrichissement et tout ça, en échange du déblocage de 5 milliards de dollars de l’argent iranien….

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir