This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 09 novembre 2013 10:55

....et Fabius vint !! (Audio)

IRIB-Au troisième jour des négociations Iran/5+1,
les choses semblent se ralentir : alors que le monde entier attendait voir le trio Zarif/Ashton/Kerry se réunir à nouveau à Intercontinental hotel, les agences ont fait état du report de cette rencontre qui aurait dû accoucher d’un accord . Qui est à l'origine ? une fois n'est pas la coutume, c'est la France qui joue les troubles fêtes ... Fabius qui a atterri à Genève avec des "Si" et des "Mais" pleins la bouche, a affirmé dès sa descente d'avion que "l'avant texte de l'accord final n'est pas satisfaisant "! Pour quelle raison ? M le ministre français des AE se soucie trop pour le réacteur à eau lourde d'Arak ainsi que pour des réserves en uranium enrichis que possède l'Iran et exigent on ne sait quelle garantie qui bloque tout le processus des négociations ! La BBC fait écho à la colère des diplomates qui évoque cette présence quelques peu " encombrante" , une présence qui au lieu de faciliter les choses, les complique. Mais pour compte de qui Fabius agit de la sorte ? Après tout, la France est l'une des parties qui tirerait  les plus gros bénéfices d'un accord nucléaire avec l'Iran, dans la mesure où ses liens économiques avec la RI  ont été très larges avant les sanctions : Energie et automobile, soit les deux secteurs où la France détenait une présence active en Iran sauront, en cas d’accord, accueillir à nouveaux les firmes françaises, au grand soulagement d'une économie hexagonale à bout de souffle .... La France est-elle donc  masochiste? Cette étrange attitude de Fabius a ses racines ailleurs : Trop lié par ses relations "privilégiés  avec Israël, Paris est en outre soucieux de préserver son partenariat avec les pays arabes du Golfe persique : l'Arabie saoudite, que terroriste la perspective d'un accord Iran/Occident, est sans doute pour quelque chose dans cette étrange attitude anti française de Laurant Fabius. En Syrie, la France a tenté de sauver ses alliés saoudiens en dressant le plus grand nombre d'obstacles sur la voie d'une solution négociée. à Genève elle en fait de même ... en se moquant bien de ces 70 millions de français qui ont un besoin urgent que les politiciens prennent au sérieux leurs souffrance … les bretons donnent déjà un avant goût de ce qui est le ras le bol des français ..

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir