This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 21 octobre 2013 07:28

Obama fait cadeau aux Iraniens !! (Audio)

IRIB- Le journal Al Hayat publie dans ses colonnes une analyse consacrée au dossier nucléaire iranien,
employant un terme qui sied à merveille à l’ambiance actuelle. Selon le quotidien, dans le scénario qui s’est mis en place contre le droit nucléaire de l’Iran,  le congrès US joue le rôle de mauvais flic. C'est aux congressisstes ou néanmoins à une partie d'entre eux qui revient donc de tenir la place de gros méchant loup alors que les Etats-Unis et l'Iran semblent s’engager sur le chemin conduisant  vers une entente qui pourrait mettre un terme à plus d'une décennie de crise nucléaire. Téhéran demande à ce que les sanctions qui paralysent son économie soient levées au plus vite en échange des pas " positifs" qu'il est prêt à franchir,  y compris l'ouverture des portes de ses sites nucléaires sur les inspections internationales. Mais une frange de congressistes refuse de lui rendre la tache facile. le républicain Marc Rubio estime que "personne ne devrait pas se laisser influencer par le climat des discussions à Genève. Le temps n'est pas venu de lever les sanctions mais de les renforcer !!! Un autre faucon du congrès, représentant de l'Illinois , Mark Kirk affirme à Daily Telegraph que le "Capitole" "ne se laissera pas mener en bateau par les iraniens!! Et que l'enrichissement, quel que soit son taux est inadmissible en Iran. et que dire des sénateurs démocrate Robert Mendez et républicain, Lindsey Graham qui juste avant les pourparlers de Genève ont adressé une lettre à obama lui demandant de durcir les sanctions contre l'Iran. Mais de quoi s'agit- il au juste? Le congrès est-il cette instance qui freine les bonnes intensions d'un Obama magnanime, prompte à normaliser avec l'Iran? Le mot juste est sans doute celui de ce responsable US qui s'est exprimé à l'issue des négociations de Genève en ces termes : " le congrès est un partenaire de poids pour l’administration, un partenaire qui a su décider au bon moment ( !!) des sanctions,  les imposer en bonne et due forme . Aucun congressiste n’acceptera donc que les sanctions soient allégées avant qu’un « bon accord » pointe à l’horizon ». Et c’est sur ce fond plus ou moins « cirquesque », qu’intervient l’annonce de la décision de la Maison Blanche de débloquer les avoirs iraniens gelés dans les banques euro américaines, avoirs dont Obama voudrait faire cadeau aux Iraniens ( !!) en lieu et place de la levée des sanctions que ces derniers sont en droit d’attendre maintenant que les Américains veulent la détente ! Bloomberg citant Marc Deboutz , un autre faucon républicain déchiffre le message : « en fait le déblocage  des avoirs iraniens n’est pas grand-chose ! C’est leur argent à eux (Iraniens).  Une telle démarche permet à Obama de maintenir les sanctions et aux Iraniens de « vivoter »  jusqu’à ce qu’ils jettent réellement du leste » ! Et cela s’appelle l’entente dans le jargon yankee……

Media

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir