This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 27 novembre 2011 08:21

La position de Mehmanparast envers le rapport de la Commission d’enquête de Bahreïn

IRIB- «Répondre positivement aux demandes légitimes des peuples est la réaction appropriée que devrait avoir les gouvernements de la région», a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.
«Toute réaction violente et coercitive au mouvement pacifiste du peuple est inacceptable», a-t-il ajouté. Selon l’unité centrale de la radio-télévision iranienne, samedi soir, rapportant les propos du porte-parole du ministère iranien des A.E, «La République islamique d’Iran croit que les interventions militaires et sécuritaires des étrangers, dans les affaires intérieures de ces pays, compliqueront la situation, raviveront les plaies et approfondiront l’écart entre les peuples et les gouvernements», a dit Mehmanparast, en faisant allusion au contenu du rapport de la Commission d’enquête de Bahreïn, dont les membres sont nommés par le roi bahreïni, et en répétant la position de l’Iran vis-à-vis des évolutions de l’éveil islamique de la région. «Le contenu du rapport publié par la commission d’enquête de Bahreïn reflète le comportement violent et les violations des droits des Bahreïnis», a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères. "J’espère que les dirigeants de ce pays, en évitant d'avoir recours à la violence et à la répression et en adoptant des mesures appropriés et des méthodes démocratiques, répondront, positivement, aux demandes du peuple», a-t-il ajouté.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir