This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 30 juin 2015 17:15

Quand Washington vole le gaz "israélien"!!!

Quand Washington vole le gaz "israélien"!!!
IRIB- Le journal libanais, "Al Akhbar", revient
sur ce qui est, désormais, qualifié de rivalité gazière israélo-iranienne. "Le gouvernement israélien a donné une dimension sécuritaire et stratégique à l'exploitation du gaz et l'a fait passer devant toute autre priorité économique.  En ce sens, le ministre sioniste de l'Energie affirme qu'il faudrait, à tout prix, signer des contrats liés à l'exploitation et à la vente du gaz, car, "si l'Iran ouvrait ses portes énergétiques à la communauté internationale, il ne restera plus aucun client, pour le gaz israelien. On ne peut rester indifférent à ce danger. Il y a, effectivement, le risque que l'Iran ouvre ses puits de gaz au transit terrestre de l'énergie. Nous resterons, alors, bouche-bée, incapables de faire quoi que ce soit". En effet, ce qui devrait être débattu, au sein du cabinet israélien, est l'exploitation du gaz de la méditerranée et son exploitation. C'est une question en suspens, en raison des divergences, qui oppsent les pays de la région autour de ce sujet. Le ministre israélien ajoute: "A la fin, nous devrons explorer le gaz de la mer. Cinq ans se sont écoulés, depuis la découverte  des premiers gisements. Nous n'avons rien fait et c'est l'argent des Israéliens qui se perd. Si Israël parvient à exploiter le gaz, il pourra engranger, en 30 ans, près de 150 milliards de dollars. C'est une somme supérieure au montant des aides allouées, par les Etats Unis, à Israël. Cet argent pourra changer la vie des Israéliens. Le responsable de la lutte contre les restrictions commerciales?  au sein du ministère des Finances a protesté contre le gouvernement, pour son refus de tenir tête aux compagnies gazières. Ces firmes demandent l'exploitation du gaz....Les sites israéliens font d'intéressantes révélations là-dessus. Le chef de la diplomatie US, Kerry, détient un milliard de dollars d'actions, au sein de l'une de ces firmes.. C'est Kerry, qui aurait fait pression sur Tel-Aviv, pour qu'il concède aux demandes des sociétés gazières en question. Kerry est, aussi, l'un des principaux actionnaires du pipeline transitant le gaz israélien, en Jordanie...

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir