This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 07 février 2015 06:31

Le congressiste le plus anti iranien a reçu 340000 dollars de pot de vin

IRIB- Le sénateur démocrate américain, détracteur de Barack Obama concernant les négociations nucléaires Iran/5+1, qui réclame l’adoption de nouvelles sanctions contre l’Iran, aurait reçu plus de 340 mille de dollars du lobby sioniste.

Selon l’agence de presse Tasnim citant le New York Times, Robert Menendez, sénateur de l’Etat de New Jersey est un démocrate en litige avec Obama sur les questions dont le nucléaire iranien et le réchauffement de relations avec Cuba. Lors d’une audience du comité secondaire des relations extérieures, qui a eu lieu mardi, Robert Menendez faisait partie des politiciens qui ont stigmatisé les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et  Cuba. En ce qui concerne les sanctions américaines contre l’Iran, Menendez ne partage pas l’idée de Barack Obama et réclame l’adoption de nouvelles sanctions contre Téhéran simultanément au déroulement des négociations. Concernant la crise sévissant dans l’Est de l’Ukraine, Menendez est pour une réaction plus ferme des Etats-Unis, l’adoption des sanctions plus renforcées contre la Russie et l’envoi d’armements à destination de l’Ukraine.

Les opinions de Menendez sont saluées par les républicains de sorte que Bob Corker, sénateur républicain et le président du comité des relations extérieures, le considère comme un « grand partenaire » pour le Parti républicain.

Robert Menendez s’est montré très mécontent quant aux propos de Barack Obama selon lesquels ceux qui soutiennent le durcissement de sanctions anti-iraniennes sont touchés par les motivations politiques. Les personnes qui ont considéré ces propos de Barack Obama comme une insulte, entretiennent des relations très proches avec le lobby sioniste.

L’intéressant est que les informations révélées par le groupe de recherches « MapLight » montrent que Robert Menendez a reçu 341,170 dollars du lobby sioniste pendant ces sept dernières années.

Robert Menendez vient de reporter l’adoption de nouvelles sanctions anti-iraniennes dans une lettre signée par neuf autres députés démocrates pour ainsi donner une autre chance à Barack Obama mais il ne faut pas oublier qu’il menace, dans la même lettre, de faire imposer plus de sanctions contre l’Iran en cas de l’échec des négociations nucléaires.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir