This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
samedi, 10 janvier 2015 19:49

Charlie Hebdo: début de la répression!!!

IRIB- Un Strasbourgeois de trente ans sera jugé lundi par le tribunal correctionnel pour une photo publiée
sur Facebook faisant l’apologie de l’attentat contre la rédaction de Charlie Hebdo. Il risque jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende.

[...] Que lui reproche-t-on ?

Dans les heures qui ont suivi la fusillade chez Charlie Hebdo, l’homme a publié une photo sur Facebook sur laquelle figurent une kalachnikov au sol et un commentaire de satisfaction. Selon DNA, la police n’a pas eu besoin du concours de Facebook pour identifier le trentenaire (par exemple en fournissant l’adresse IP ou le mail d’inscription). Il a été reconnu malgré l’utilisation d’un compte ouvert avec un pseudonyme.

Que risque-t-il ?

Jusqu’à sept ans de prison et 100 000 euros d’amende. Comme nous l’expliquions vendredi, l’utilisation d’Internet est en effet devenue une circonstance aggravante dans la qualification des actes d’apologie du terrorisme à la suite du vote de la loi du 13 novembre 2014 renforçant les dispositions relative à la lutte contre le terrorisme.

Lire la suite de l’article sur numerama.com

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir