This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mercredi, 07 janvier 2015 17:37

«Charlie Hebdo» : Hollande appelle à l'unité

IRIB- En France, au moins, deux hommes cagoulés et vêtus de noir,

se sont introduits, vers 11h30, (heure locale), dans les locaux de "Charlie Hebdo".Munis de kalachnikovs, ils ont commencé à tirer sur les dessinateurs et journalistes, réunis en nombre, pour leur conférence de rédaction hebdomadaire. Au total, douze personnes ont été tuées, lors de l'attaque, et une vingtaine de personnes ont été blessées, dont quatre, grièvement. Le ministre de l'Intérieur a évoqué, devant la presse, «trois criminels».  

«Choc», «horreur », «unité» : Les responsables politiques ont, immédiatement, réagi, pour rendre hommage aux victimes de la tuerie, qui a frappé la rédaction du journal satirique, "Charlie Hebdo", mercredi  7 janvier. «La France est, aujourd'hui, devant un choc, un choc, qui est celui d'un attentat, car c'est un attentat, terroriste, ça ne fait pas de doute, et par rapport à un journal, qui avait été, plusieurs fois, menacé, qui était, justement, protégé», déclare François Hollande. Les membres du gouvernement et les personnalités de presque tous les partis politiques ont, eux aussi, condamné l’attentat et appelé les Français à l’unité, face au terrorisme. Le Conseil du culte musulman, en France, a, également, condamné l’attaque terroriste contre les locaux de "Charlie Hebdo".

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir