This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 22 mai 2014 09:36

Syrie/Chine : D’Alep à Urumqi… !!!

Syrie/Chine : D’Alep à Urumqi… !!!
IRIB-Il ne fallait peut-être pas aller aussi droit au but
En annonçant devant les caméras du monde entier vouloir créer avec le russe  Poutine et l'iranien Rohani, une alliance anti terroriste, alliance qui exclurait d'emblée les  Etats Unis d'Amérique, le président chinois a trop ulcéré l'oncle Sam pour que celui-ci ne pense pas à une vengeance immédiate  laisse:  Deux voitures  ont foncé avec une vitesse  folle sur le marché au puce d'Urumqi, capitale de Xinjiang avant que les conducteurs se mettent à lancer des bombes sur la foule ! Vue l'heure et l'affluence, le bilan provisoire (31 morts et plus de 50 blessés) devrait s'alourdir dans les heures à venir. Urumqi ressemblait donc à Alep : des colonnes de fumées s'élevaient sur les lieux du double attentat tandis que des corps jonchés par terre rappelaient les pires moments venus par les syriens depuis 2011.  Pour les Musulmans de cette province que les autorités communistes n'ont jamais chéris, la question est désormais non pas de se battre contre les inégalités sociales , linguistiques ou religieuses et autres, mais contre un fléau "domestique" qui est né il y a quelque temps de cela,  mais qui croit à une vitesse exponentielle , un fléau dont l'existence les prive de tout droit de protestation pacifique.  Depuis 2011, les "takfiris aux yeux bridés",  partis faire la guerre contre Assad, se sont bien exercés aux faits d'armes et ils sont fin prêt pour faire de Xinjiang , un nouveau « Homs », un « Alep « bis.  Reste à savoir comment l'empire du milieu, déjà occupé à faire face aux "complots de l'ouest " en mer de Chine compte s'y prendre : Jinping, gris de colère , a menacé dans les minutes suivant les attentats de punir de la manière la plus ferme "les auteurs " et de " faire tout pour préserver la stabilité de la Chine".  Il a promis de multiplier des patrouilles de police dans la province pour empêcher que ce genre d'attaque se reproduise. Mais le pari est loin d'être gagné. le vivier terroriste que sont devenus la Syrie et l'Irak, la Libye … et autres contrées démocratisés par l’Occident, est trop profond pour que la Chine, même si elle dispose d'une armée forte de 2.3 millions de soldats, puisse assurer seule le long combat qui vient de débuter contre le terrorisme, avec le coup de fort de Xinjiang . … Pékin a eu raison d’avoir convié le ministre iranien de la Défense il y a peu  et de lui faire visiter les unités armées « non ouvertes au public »  et d’évoquer avec l’Iran un accord sécuritaire et défensif commun. Rohani lui , a un peu anticipé les événements tragiques de ce jeudi matin en appelant depuis Pékin où il se trouve , une nécessaire coopération défensive sino-iranienne. Quant à Poutine, heureux d’avoir signé le contrat gazier du siècle avec les chinois, un contrat d’une valeur de 400 milliards de dollars, étalé sur 30 ans, il mène sa  « propre lutte » anti terroriste , en cherchant à supprimer le dollar des marchés énergétiques …..

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir