This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
mardi, 09 octobre 2012 17:07

Bouclier anti-missiles, en Europe : des rejaillissements, sur fond d’un calme plat trompeur!, par Oleg Severguine

IRIB- L’état actuel des pourparlers de la Russie avec les Etats-Unis et l’OTAN, sur le problème...

...de l’ABM global américain, en Europe, peut être caractérisé, comme un calme plat diplomatique. Mais, lors de la visite, que le ministre russe de la Défense, Anatoli Serdioukov, vient d’effectuer, à Berlin, un certain rejaillissement a été enregistré. Le thème est repris par notre observateur, Oleg Severguine.

Au cours de sa visite le ministre russe a négocié avec son homologue allemand Thomas de Maizière l’élaboration du plan bilatéral de coopération militaire pour 2013. Les interlocuteurs ont de même discuté les perspectives de l’interaction dans le format OTAN-Russie. Selon un communiqué du service de presse du ministère russe de la Défense, M. Serdioukov, a, notamment, attiré l’attention de M. de Maizière à la préoccupation de Moscou par les plans de déployer en Europe un segment du bouclier antimissiles global des Etats-Unis.

C’est ce qu’a une nouvelle fois confirmé l’ambassadeur par intérim de Russie à l’OTAN Nikolaï Kortchounov dans l’interview à l’agence russe Interfax, accordé à la veille du Conseil des ministres de la Défense de l’OTAN, s’ouvrant le 9 octobre à Bruxelles.

Le rédacteur en chef de la revue Défense nationale Igor Korottchenko, qui préside le conseil public auprès du ministère russe de la Défense, lui aussi ne voit pas pour le moment de signes de démarches de la partie adverse au devant de la Russie.

Aucun progrès, la situation s’éternise. En somme, nous ne voyons pas de quelconques correctifs dans les plans des Etats-Unis. Les négociations vont dans un sens et les parties continuent de tenter de se persuader l’une l’autre avec la panoplie d'arguments qu’elles ont. En principe, il s’agit à bien des égards d’un processus technologique. Et ils appellent tout de même des décisions politiques.

Par ailleurs, des experts et des militaires russes évoquent de plus en plus souvent d’éventuelles mesures de rétorsion. Moscou en avait déjà prévenu la partie occidentale. A la veille de sa visite en Allemagne M. Serdioukov avait annoncé que des études russes dans la sphère militaire étaient en mesure d’éliminer le problème d’une possible menace de l’élément européen de l’ABM global des Etats-Unis. Et de telles assertions risquent plutôt de devenir les signes annonciateurs d’une vraie tempête. Et comme on le sait, celle-ci ne ménagera personne.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir