This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 05 octobre 2012 07:08

Des milliers de citoyens turcs manifestent, à Istanbul et à Ankara, en signe de protestation contre les politiques du gouvernement d'Erdogan qui menacent la région

Des milliers de citoyens turcs manifestent, à Istanbul et à Ankara, en signe de protestation contre les politiques du gouvernement d'Erdogan qui menacent la région
IRIB- Des milliers de citoyens turcs ont manifesté, à Istanbul, à Ankara et dans d'autres villes contre les politiques du gouvernement du parti de la Justice et du Développement, sous la présidence de Recep Tayyip Erdogan, qui œuvre, pour menacer la sécurité, dans la région, en vue d'exécuter des agendas occidentaux qui ne servent pas les intérêts du peuple turc.

A Istanbul, des milliers de manifestants ont hissé une pancarte gigantesque, sur laquelle, ils avaient écrit "Non à la guerre", accusant le gouvernement d'Erdogan d'exploiter l'incident frontalier avec la Syrie, pour mobiliser l'opinion publique et obtenir le soutien de ses politiques hostiles à la paix. Les manifestants ont scandé des slogans condamnant les Etats-Unis et leurappui au terrorisme, dans la région, affirmant que le parti de la Justice et du Développement entraîne la Turquie dans une guerre impérialiste par procuration. A Ankara, des centaines de manifestants se sont rassemblés, devant le bâtiment du Parlement, pour dénoncer la soumission du gouvernement actuel aux politiques occidentales. Les citoyens turcs ont insisté sur leur attachement à de meilleures relations avec le peuple syrien et sur leur refus que la Turquie se transforme en une base des terroristes, qui perpètrent des actes de meurtres, en Syrie. Les agents de la police turque ont dispersé les manifestants, par la force, après les avoir agressés et avoir tiré sur eux des gaz lacrymogènes. En outre, le vice-chef du Parti Républicain du peuple a indiqué que le gouvernement d'Erdogan n'avait pas réagi, quant à la tuerie, par Israël, de 9 citoyens turcs, qui étaient à bord du navire "Marvi Marmara", alors que ce gouvernement agit contre la Syrie.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir