dimanche, 15 juillet 2012 10:19

Colère des familles des victimes de Merah

Colère des familles des victimes de Merah
IRIB- Les familles des trois militaires tués par Mohamed Merah, à Toulouse et Montauban, les 11 et 15 mars, déplorent ne pas avoir été conviées au défilé du 14 juillet, soulignant que leurs enfants avaient été "assassinés, par un terroriste, sur le sol français", a indiqué l'un d'eux, dimanche, dans un communiqué.

"Nous ne comprenons pas pourquoi le gouvernement ne nous a pas conviés au défilé du 14 juillet, au même titre que les autres familles endeuillées par la perte de leurs proches qui étaient présentes", indique ce communiqué adressé à l'AFP, par Albert Chennouf, père d'Abel Chennouf, un des deux militaires tués, le 15 mars, à Montauban.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir