This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 03 mai 2012 10:33

Le prince héritier saoudien menace, à nouveau, l'Iran

IRIB-Le  prince héritier et ministre de l'Intérieur saoudien a affirmé que son pays ne sera pas laxiste, face aux menaces contre les pays du golfe Persique. Il s'agit du 3ème avertissement d'un des 6 pays du golfe Persique contre l'Iran, en 3 semaines.

Le prince Nayef ben Abdel Aziz a exprimé le soutien sans faille de son pays aux Emirats et à Bahreïn, agité par une contestation populaire, estimant; lors d'une réunion; mercredi soir; à Riyad, des ministres de l'Intérieur du Conseil de coopération du golfe Persique(CCGP), que "leur sécurité et leur stabilité est indissociable de celles du CCGP". "Toute atteinte à l'un de nos pays nous touche tous", a-t-il dit. "Je réitère la condamnation de l'Arabie saoudite de l'attitude inacceptable de l'Iran qui continue d'ignorer le droit des Emirats arabes unis sur ses trois îles occupées", a-t-il ajouté. Le 17 avril, le CCGP avait qualifié de "provocation" une visite du Président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, à Abou Moussa, l'une des trois îles stratégiques, au centre d'un conflit entre l'Iran et les Emirats arabes unis. Téhéran rejette les revendications des Emirats sur Abou Moussa et les îlots de la petite et grande Tombe, affirmant que ces 3 îles sont iraniennes. Sur un autre plan, les Emirats arabes unis et la France ont achevé, mercredi 2 mai 2012, deux semaines de manœuvres militaires. Réagissant à ces fanfaronnades, l'Iran a conseillé aux pays arabes de la région de ne pas faire le jeu des puissances étrangères. S'agissant des trois îles du golfe Persique, l'Iran a, à maintes reprises, souligné qu'elles font partie intégrante de son territoire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir