vendredi, 27 avril 2012 01:57

Québec/conflit étudiant; reprise des pourparlers, souhaitée

IRIB- Le négociateur du gouvernement tente de ramener la FECQ et la FEUQ à la table de discussions sur le conflit étudiant, mais pas question de négocier avec des représentants qui «encouragent la violence», comme c'est le cas de la CLASSE, jugent les libéraux.
"Notre représentant a le mandat de prendre contact avec la FECQ et la FEUQ pour que nous puissions continuer ces discussions", a confirmé, jeudi matin, le Premier ministre Jean Charest. Depuis mercredi, les discussions entre le gouvernement et les représentants étudiants sont rompues, après que la ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, eut exclu la CLASSE de la table. Aux yeux du gouvernement, la CLASSE ne peut plus prendre part aux négociations, puisqu'elle «encourage la violence» et a contribué aux débordements des récentes manifestations qui ont eu lieu dans les rues de Montréal.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir