This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
lundi, 03 octobre 2011 09:01

Un trafic lucratif d'animaux sauvages finance, entre autres, Al-Qaïda!

IRIB- "The Independent on Sunday" a mené une longue enquête, relayée, par "Courrier International", sur le trafic d’animaux sauvages, le troisième à rapporter le plus d’argent, soit, environ, 7 milliards d’euros/an, après ceux de la drogue et des armes.
Un drame, pour les animaux capturés, martyrisés et décimés, comme les ours, enfermés, par les Chinois, pour leur prélever leur bile, dans des souffrances atroces, alors qu’il existe 50 substituts végétaux, aussi efficaces, ou l’antilope du Tibet, qui va disparaître, à cause de sa fourrure. Parce que des collectionneurs richissimes et irresponsables sont prêts à payer 14.000 euros, pour une peau de tigre, ou 60.000 euros, pour un ara de Lear, ce joli perroquet bleu du Brésil, ce trafic alimente les guerres et les terroristes, notamment, ceux d’Al-Qaïda. Un marché, en plein développement, car rentable et peu puni. Ainsi, en Thaïlande, alors qu’on peut être condamné à mort, pour avoir passé de la marijuana à la frontière, vous vous en tirerez, pour 900 euros et 4 ans de prison, pour une espèce en voie de disparition.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir