samedi, 16 février 2013 16:50

"Si l'Iran voulait la bombe atomique, les USA ne pourraient l'en empêcher"

"Si l'Iran voulait la bombe atomique, les USA ne pourraient l'en empêcher"
IRIB- "La marche du 22 Bahman  de cette année a asséné, ...

...comme les années précédentes, un coup dur aux ennemis et opposants au peuple iranien", a estimé  le Guide suprême de la Révolution islamique.Lors d’une rencontre, ce samedi, matin, avec des milliers d’habitants de la province d’Azerbaïdjan, l’Ayatollah Khamenei, en souvenir du soulèvement du  18 février 1978 des habitants de Tabriz,a salué, de nouveau  la participation splendide  du peuple iranien à la marche du 22 Bahman, avant de souligner : «Si cette bénédiction se répète plusieurs fois, il y aura encore de la place, pour en faire plus, et il faut se prosterner devant cet état d’esprit  et cette vigilance». L’Ayatollah Khamenei a expliqué le comportement irrationnel des hommes d’Etat américains, lors des négociations. Il les a qualifiés d’hommes irrationnels, dont les paroles ne s’accordent pas à leurs actes, et d’hégémonistes. Les Américains s’attendent à ce que les autres cèdent à leur hégémonisme et à leurs paroles irrationnelles, tels certains, qui y ont, déjà, cédé, mais le peuple iranien et l’Ordre de la RII ne cèdent pas, car ils détiennent la sagesse et l’autorité. Ils prétendent être engagés envers les droits de l’Homme et être leur porte-étendard, dans le monde, mais, pratiquement, ils y portent atteinte. Avec des catastrophes, tels que Guantanamo, AbouGhraïb et le massacre des peuples pakistanais et afghan, ils font le plus grave outrage aux droits de l’Humanité. La prétention d’étendre la démocratie, dans le monde, est un exemple des  paroles contradictoires des autorités américaines. D’une part, ils se posent en avocat de la démocratie, dans le monde, et de l’autre, ils sont en constante opposition à l’Iran, qui jouit de la plus transparente des démocraties, dans la région. Une autre  contradiction des hommes d’Etat américains, dans leurs paroles et leurs actes, se manifeste, lorsqu’ils se déclarent prêts aux négociations avec l’Iran, pour dissiper les divergences. En effet, qu’en penser, alors qu’ils tiennent des discours inconvenants et irrationnels contre la RII et ont recours aux sanctions et pressions. Si le peuple iranien avait l’intention de fabriquer une bombe atomique, les Etats-Unis ne pourraient pas les en empêcher. Contrairement aux hommes d’Etat américains, la RII et son peuple sont logiques. C’est ainsi que, s’ils constatent, chez l’autre partie, un comportement rationnel, ils y répondront convenablement. Respecter les droits des peuples, mettre fin à leur hégémonisme, à leur vindicte et à leur ingérence, dans les affaires intérieures de l’Iran, visible dans le soutien à la sédition de 88 (2009), et s’abstenir de semer le chaos, dans la région, seraient de bons indices, qui feraient preuve de la bonne volonté des hommes d’Etat américains. Si cela arrive et si les Américains montrent par leurs paroles et leurs actes qu’ils ne sont pas illogiques, à ce moment-là, ils verront que la République islamique et le peuple iranien sont bienveillants, aspirant à l’interaction, dans un climat empreint de sagesse et de bon sens.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir