This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 13 août 2015 16:48

Boeing MH17 :suite et fin?

Boeing MH17 :suite et fin?
IRIB- Alors que l’enquête autour du crash du Boeing MH17
dans la région de Donetsk traîne depuis un an, l’échec de la politisation d’un tribunal pénal international semble avoir emballé la machine à information. D’un côté, comme annoncé aujourd’hui, les "experts" auraient trouvés - il y a un an - des morceaux de BUK et ne viennent de le comprendre que maintenant. D’un autre côté, une conversaton entre un espion de la CIA David Stern vient d’être diffusée par le journaliste britanique Caleb Hilbert. Fake ou les joueurs ouvrent le jeu ? Qui sait. Mais Stern serait en train de déposer à la Lubianka ...Bizarrement, aujourd’hui, la presse annonce que les experts néerlandais sont en train d’analyser des morceaux qui pourraient appartenir à un BUK qui pourrait avoir abattu le Boeing malaisien l’année dernière dans l’Est de l’Ukraine. Si on lit Le Figaro, on a l’impression qu’ils viennent juste de trouver les morceaux lors de leurs recherches. Donc, ce serait une vrai info. Or, évidemment ils ne sont pas sur le terrain pour mener l’enquête.Ainsi les "experts" ont récupéré ces morceaux l’année dernière lors de leur brève visite sur les lieux. Cela fait donc près d’un an que des "experts" ont sous la main des morceaux de BUK - missiles sol air de fabrication russe - sans s’en être rendus compte ?Soit ils sont d’une incompétence qui frise l’inconcevable, soit l’enjeu est ailleurs. Il ne fallait pas diffuser l’information trop tôt, car c’est une preuve à double tranchant. Ce qui est amusant, c’est qu’en lisant l’article dans L’Obs, on ne peut que comprendre que les BUK étant de fabrication russe, la Russie est responsable. L’enquête est close. Or, les BUK ont toujours été fabriqués soit par l’Union soviétique, soit par la Russie et vendus, notamment, dans tout l’espace post-soviétique, ce qui comprend l’Ukraine. Seulement l’objectivité de L’Obs ne lui permet pas de faire cette petite précision qui remet largement en cause la responsabilité de la Russie et des combattants "armés par elle".Et pour cause. Vue la difficulté de manier ces missiles sol-air, il semble plus probable que le pouvoir ukrainien ait lancé le missile sur le Boeing, peut être même pas seuls. Car il faut une réelle préparation. Et à ce moment sort une bombe médiatique, qui contourne pudiquement les médias français.Le site anglais Pressbox vient de publier la conversation entre un agent de la CIA David Stern et un de ses collègues concernant l’opération en Ukraine sur la préparation de quelques soldats ukrainiens pour lancer au bon moment au bon endroit ce fameux BUK.En Russie, l’information est révélée par un des top bloggeurs, Pavel Shipilin, assez sérieux et bien placé pour ne pas jouer sur l’audimat. Ainsi, l’agent de la CIA rappelle à son collègue que tout est prêt, mais qu’il n’est pas un terroriste et que d’ailleurs il est en possession des documents de son Gouvernement lui donnant mission en la matière. Il indique qu’il est fortement suivi par le KGB ukrainien, que les russes ont ouvert la chasse. S’il lui arrive quelque chose et qu’il est laché par son Gouvernement, tout part à la presse.Est-ce un fake ? Peut-être. Difficile à dire. Mais, en ce momment, il semblerait qu’il soit dans les locaux de la Lubianka (services secrets russes) et les infos commencent à être diffusées.Ce peut aussi être une coïncidence. Tout comme le fait que ça tombe extrêmement bien de dévier l’attention vers des morceaux trouvés il y a un an afin que l’attention ne soit plus autant concentrée sur un autre morceau qui lui vient juste d’être rerouvé. Je parle de l’aile du MH370. Autre Boeing malaisien crashé. Autre mystère. Mais une aile, toute seule, isolée, retrouvée sur les côtes de la Réunion ne semble pas faire plaisir à tout le monde. Une seule aile et il faut relancer les recherches et l’enquête.Tout n’est que coïncidences et nous vivons dans un monde merveilleux.Karine Bechet-Golovko

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir