This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 18 décembre 2014 12:20

Vœu de Noël le plus cher de John Kerry ?

IRIB- Benyamin Netanyahu semble devenir un obstacle devant les efforts de Washington pour relancer le processus de compromis israélo-palestinien. 

Selon la revue Foreign Policy, le secrétaire d’Etat américain, John Kerry souhaite que Benyamin Netanyahu ne soit plus chef du gouvernement israélien, afin que la situation devienne favorable aux efforts de la Maison Blanche pour relancer le processus de compromis entre Israël et les Palestiniens. L’idéal pour les Américains c’est qu’après les élections législatives du régime sioniste en mars 2015, Tzipi Livni soit nommée Premier ministre, ou qu’elle devienne au moins négociatrice principale d’Israël dans les pourparlers de paix avec les Palestiniens.      

Foreign Policy estime que la réalisation de ce souhait du gouvernement américain n’est pas impossible. D’ailleurs c’est logique de croire les sondages qui montrent que la plupart des Israéliens sont pour un changement politique radical, mais en réalité rien n’est certain jusqu’en mars 2015. Il faut donc attendre le résultat des élections, mais pour le moment Barack Obama et John Kerry essaient de peser sur l’opinion publique israélienne afin que Benyamin Netanyahu ne gagne pas le scrutin.

Pour le moment, Washington prétend ne pas vouloir s’ingérer dans les affaires intérieures du régime sioniste. C’est d’ailleurs c’est ce que John Kerry a déclaré la semaine dernière. Pourtant cela ne veut pas dire que l’administration Obama n’ait pa de parti pris dans ce domaine. Récemment les relations entre l’administration Obama et le Premier ministre du régime sioniste ont connu de vives tensions sur diverses questions dont le programme nucléaire iranien. L’affaire a été médiatisée quand, il y a un mois, le journaliste Jeffrey Goldberg, qui a des relations très proches avec les autorités israéliennes, a rapporté que le président Barack Obama ne prenait pas du tout au sérieux les menaces du Premier ministre israélien au sujet d’une action militaire contre l’Iran.

En outre, Washington et Tel-Aviv ont de sérieux désaccord en ce qui concerne la poursuite de la colonisation israélienne dans les territoires occupées palestiniens. Il y a un mois, la chaîne 2 de la télévision du régime sioniste a rapporté que Netanyahu a décidé d’autoriser la construction de 2.000 nouveaux logements dans les territoires occupés, en dépit des protestations internationales. A l’époque, Tzipi Livni avait déclaré que la décision de Netanyahu était irresponsable sur le plan politique, et dangereux du point de vue sécuritaire.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir