This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
vendredi, 10 octobre 2014 16:53

P634, Al-Furqan (Le discernement), 60-63

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. Louange au prophète de la paix et de la clémence, le vénéré Mohammad, (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants).
Dans ce programme de la Voie de la lumière, nous vous présentons la lecture, la traduction et l'exégèse des versets 60 à 63 du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement).

Dans ce programme de la Voie de la lumière, écoutons d'abord le verset 60 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement), puis nous vous en donnerons la traduction :

وَإِذَا قِيلَ لَهُمُ اسْجُدُوا لِلرَّ‌حْمَـٰنِ قَالُوا وَمَا الرَّ‌حْمَـٰنُ أَنَسْجُدُ لِمَا تَأْمُرُ‌نَا وَزَادَهُمْ نُفُورً‌ا

Et quand on leur dit : "Prosternez-vous devant le Tout Miséricordieux", ils disent : "Qu'est-ce donc que le Tout Miséricordieux ? Allons-nous nous prosterner devant ce que tu nous commandes ? " - Et cela accroît leur répulsion. (24:60)

Le verset 60 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) évoque qu'à l'époque où le noble messager de Dieu, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) vivait à la Mecque, avant son hégire vers Médine, il voyait toujours les mécréants se prosterner devant les idoles. Quand le messager de Dieu voyaient les mécréants dans cet état, il les appelait à abandonner leurs idoles et d'avoir foi en Dieu le Très-Haut. Ils leur disaient qu'au lieu de se prosterner devant les idoles, ils devraient se prosterner devant le Créateur des deux mondes.
Le messager de Dieu leur disait de ne pas prendre pour divinité des objets inertes et impuissants, de ne pas se soumettre non plus à la volonté et la tyrannie de leurs semblables. Le noble Prophète leur apprenait que les humains ne doivent s'incliner que devant Dieu qui a créé le monde et les humains par Sa miséricorde et qui les gratifie de Ses innombrables bienfaits. Mais les païens de la Mecque rejetaient l'appel à la foi, et ils disaient au vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) : « Qu'est-ce donc que le Tout Miséricordieux ? » Ils insultaient ainsi la religion et disaient qu'ils ne connaissant pas un Dieu qui s'appelle « Miséricordieux ». Ils voulaient suggérer ainsi que le vénéré messager de Dieu les appelaient à adorer une autre idole, différente des leurs. Et ils disaient qu'ils préféraient se prosterner devant leurs propres idoles que d'écouter le Prophète. Ce refus les rendait d'ailleurs plus arrogants et plus orgueilleux, et ils s'éloignaient de plus en plus du droit chemin de la vérité.
Ce verset nous apprend que la prosternation est un acte d'adoration que l'homme ne doit faire que devant Dieu unique. Cela veut dire que d'après les croyances islamiques, les gens qui se disent musulmans mais qui ne font pas leur prière et ne se prosternent pas devant le Seigneur, commettent un très grand péché qui les rapprochent des mécréants.
Voici maintenant les versets 61 et 62 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) :

تَبَارَ‌كَ الَّذِي جَعَلَ فِي السَّمَاءِ بُرُ‌وجًا وَجَعَلَ فِيهَا سِرَ‌اجًا وَقَمَرً‌ا مُّنِيرً‌ا

Que soit béni Celui qui a placé au ciel des constellations et y a placé un luminaire qu'est le soleil, et aussi une lune éclairante ! (24:61)

وَهُوَ الَّذِي جَعَلَ اللَّيْلَ وَالنَّهَارَ‌ خِلْفَةً لِّمَنْ أَرَ‌ادَ أَن يَذَّكَّرَ‌ أَوْ أَرَ‌ادَ شُكُورً‌ا

Et c'est Lui qui a assigné une alternance à la nuit et au jour pour quiconque veut y réfléchir ou montrer sa reconnaissance. (24:62)

Les versets 61 et 62 de la sourate XXV répondent aux gens qui refusaient de se prosterner devant leur Créateur, en indiquant que le Créateur de l'Univers n'a pas besoin de l'adoration de Ses faibles créatures. Le fait que les pécheurs et les ignorants rejettent la foi ne porte pas de préjudice à la puissance et à la grandeur infinie du Seigneur. Dieu est le maître de l'Univers tout entier. Il n'a donc absolument pas besoin que ce qu'Il crée, gère et domine, puisse L'aider, soutenir ou confirmer. C'est Dieu qui a placé les constellations dans le Ciel. C'est Lui qui a créé le Soleil qui éclaire la terre pendant le jour, et la lune qui éclaire la terre pendant la nuit. Dieu est la source même de toutes les lumières. Contrairement à ce que pensaient les mécréants, ce sont eux-mêmes qui ont besoin d'adorer leur Seigneur, car toute leur existence dépend de la puissance et de la volonté du Créateur unique de l'Univers. Ces versets appellent les humains à méditer sur l'alternance du jour et de la nuit, pour y trouver un signe évident de la puissance et de la sagesse de Dieu le Très-Haut.
Ecoutons enfin le verset 63 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) :

وَعِبَادُ الرَّ‌حْمَـٰنِ الَّذِينَ يَمْشُونَ عَلَى الْأَرْ‌ضِ هَوْنًا وَإِذَا خَاطَبَهُمُ الْجَاهِلُونَ قَالُوا سَلَامًا

Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur la terre, qui, lorsque les ignorants s'adressent à eux, disent : "Paix". (24:63)

Dans le verset 60 de la sourate XXV, nous avons lu que dans la vision coranique, il existe entre la mécréance et l'arrogance une relation réciproque de causalité. Autrement dit, l'arrogance et l'orgueil sont les sources de la mécréance, mais en même temps le refus de la foi en Dieu augmente aussi le sentiment d'arrogance dans le cœur des hommes. C'est pourquoi le verset 63 de la sourate XXV indique que la foi et la soumission à Dieu sont exactement le contraire de ce sentiment d'arrogance. Les vrais croyants sont les gens qui marchent humblement sur la terre. Ils ne se considèrent supérieurs à personne. Et lorsque les infidèles leur adressent la parole pour se moquer d'eux et insulter leurs convictions, ils ne leur répondent que par humilité et sérénité.
Ce verset du noble Coran indique que la plus grande vertu qui caractérise les serviteurs véridiques du Seigneur c'est qu'ils s'écartent de l'arrogance et de l'orgueil. A ce propose, nous pouvons rappeler le verset 37 de la sainte sourate « Al-Asra » (Le Voyage nocturne) qui dit : « Et ne foule pas la terre avec orgueil : tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes ! » L'humilité est donc le trait de caractère le plus important d'un vrai croyant.
Ensuite le verset 63 de la sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) souligne que le vrai serviteur de Dieu reste humble et patient devant les arrogants qui l'insultent, et au lieu de se comporter avec eux avec violence, il les traite avec calme et dignité.
Chers auditeurs, ici s'achève la Voie de la lumière d'aujourd'hui. La prochaine fois, nous vous présenterons la lecture et l'exégèse d'autres versets du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement). D'ici là, nous vous confions, toutes et tous, à la garde de Dieu.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir