This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 28 septembre 2014 07:40

P627, Al-Furqan (Le discernement), 31-34

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. Louange au prophète de la paix et de la clémence, le vénéré Mohammad, (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants).

Dans ce programme de la Voie de la lumière, nous vous présentons la lecture, la traduction et l'exégèse des versets 31 à 34 du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement).

Dans ce programme de la Voie de la lumière, écoutons d'abord le verset 31 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement), puis nous vous en donnerons la traduction :

وَكَذَٰلِكَ جَعَلْنَا لِكُلِّ نَبِيٍّ عَدُوًّا مِّنَ الْمُجْرِ‌مِينَ ۗ وَكَفَىٰ بِرَ‌بِّكَ هَادِيًا وَنَصِيرً‌ا

C'est ainsi que Nous fîmes à chaque prophète un ennemi parmi les criminels. Mais ton Seigneur suffit comme guide et comme soutien. (25:31)

Dans nos précédents programmes nous avons lu ensemble des versets de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) qui nous relataient qu'à l'époque du noble messager de l'Islam, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants), les mécréants accusaient le messager de Dieu d'inventer les versets coraniques en les attribuant au Seigneur. Ils niaient sa prophétie et l'accusaient d'être tantôt menteur tantôt ensorcelé. Dans le vers et 31 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement), Dieu le Très-Haut console Son noble messager en lui disant de ne pas croire qu'il était le seul prophète à avoir des ennemis criminels et méchants. En réalité, tout au long de l'histoire, les messagers de Dieu étaient harcelés par des ennemis.   Mais Dieu le Très-Haut soutenait toujours Ses élus et déjouait les complots des ennemis contre les fidèles. Dieu a donné aux hommes la liberté de choisir eux-mêmes leur chemin. Certains prennent la route du salut que leur indiquent le messager et le Livre saint, tandis que d'autres s'égarent dans la perdition et les ténèbres de l'ignorance et de l'orgueil. La confrontation entre le juste et l'injuste, entre le vrai et le faux est aussi vieille que l'histoire de l'humanité. Cette confrontation continuera jusqu'à la fin des temps. Ce qui fait distinguer le sort des hommes dans l'autre monde c'est le chemin que chacun choisit dans sa vie dans ce bas monde. Les criminels et les pécheurs choisissent la voie ténébreuse de la perdition qui les conduira vers l'enfer, tandis que les pieux et les croyants prennent la route que leur indiquent le messager de Dieu et le saint Coran et seront récompensés dans l'Au-delà, au paradis céleste.

Ecoutons maintenant les versets 32 et 33 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) :

وَقَالَ الَّذِينَ كَفَرُ‌وا لَوْلَا نُزِّلَ عَلَيْهِ الْقُرْ‌آنُ جُمْلَةً وَاحِدَةً ۚ كَذَٰلِكَ لِنُثَبِّتَ بِهِ فُؤَادَكَ ۖ وَرَ‌تَّلْنَاهُ تَرْ‌تِيلًا

Et ceux qui ne croient pas disent : "Pourquoi n'a-t-on pas fait descendre sur lui le Coran en une seule fois ? " Nous l'avons révélé ainsi pour raffermir ton cœur. Et Nous l'avons récité soigneusement. (25:32)

وَلَا يَأْتُونَكَ بِمَثَلٍ إِلَّا جِئْنَاكَ بِالْحَقِّ وَأَحْسَنَ تَفْسِيرً‌ا

Ils ne t'apporteront aucune parabole, sans que Nous ne t'apportions la vérité avec la meilleure interprétation. (25:33)

Les mécréants et les associationnistes niaient, par diverses prétextes, le messager divin que leur apportait le prophète de Dieu, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants). Parfois ils disaient pourquoi le Coran n'était pas révélé intégralement et en une seule fois au noble messager de l'Islam. Parfois ils demandaient au prophète pourquoi ils ne pouvaient pas voir l'archange Gabriel, lorsqu'il révélait les versets coraniques. Les versets 32 et 33 de la sourate XXV soulignent que Dieu le Très-Haut révéla le Coran partiellement et de manière graduelle à Son messager afin que le Prophète puisse transmettre le message divin à ses semblables en fonctions des événements et dans les meilleurs conditions.

La mission du messager de Dieu consistait à initier les hommes à la  religion. Cet enseignement ne pouvait donc se réaliser que graduellement et étape par étape.

A la Mecque, le noble messager de Dieu, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) appela les gens à la foi. Après son hégire à Médine, lorsque la situation devint favorable à l'enseignement de la pratique de la foi, le messager de Dieu apprit aux croyants les rites des prières quotidiennes, du jeûne du mois de ramadan et de la zakat. Cette éducation religieuse obéissait à une logique graduelle. De même, la révélation du saint Coran se réalisa graduellement pendant les 23 ans de la mission prophétique du noble messager de Dieu. Les versets 32 et 33 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) indique que la révélation du saint Coran se réalisa graduellement afin que le cœur du messager se raffermisse.

Ecoutons enfin le verset 34 de la sourate XXV du noble Coran :

الَّذِينَ يُحْشَرُ‌ونَ عَلَىٰ وُجُوهِهِمْ إِلَىٰ جَهَنَّمَ أُولَـٰئِكَ شَرٌّ‌ مَّكَانًا وَأَضَلُّ سَبِيلًا

Ceux qui seront traînés ensemble sur leur visage vers l'Enfer, ceux-là seront dans la pire des situations et les plus égarés hors du chemin droit. (25:34)

Ce verset coranique indique que les gens seront traités dans l'Au-delà en proportion de ce qu'ils ont fait et de ce qu'ils ont été pendant leur existence terrestre. Ceux qui étaient aveugles envers la vérité divine, seront ressuscités aveugles. Ceux qui n'obéissaient qu'à leurs désirs bestiaux, marcheront dans l'Au-delà à quatre pattes. Et les orgueilleux et les arrogants seront traînés vers les portes de l'enfer sur leur visage pour qu'ils connaissent le sens du mépris et de l'humiliation. Les arrogants se croient faussement supérieurs aux autres dans la vie terrestre et  se raillent des croyants et des pieux en les méprisant. Ils seront dont punis dans l'Au-delà de sorte qu'ils comprendront que leur orgueil ne les traînait que vers la perdition éternelle.

Chers auditeurs, ici s'achève la Voie de la lumière d'aujourd'hui. La prochaine fois, nous vous présenterons la lecture et l'exégèse d'autres versets du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement). D'ici là, nous vous confions, toutes et tous, à la garde de Dieu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir