This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
dimanche, 28 septembre 2014 07:29

P625, Al-Furqan (Le discernement), 21-26

Au nom de Dieu, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux. Louange au prophète de la paix et de la clémence, le vénéré Mohammad, (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants).

Dans ce programme de la Voie de la lumière, nous vous présentons la lecture, la traduction et l'exégèse des versets 21 à 26 du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement).

Dans ce programme de la Voie de la lumière, écoutons d'abord le verset 21 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement), puis nous vous en donnerons la traduction :

وَقَالَ الَّذِينَ لَا يَرْ‌جُونَ لِقَاءَنَا لَوْلَا أُنزِلَ عَلَيْنَا الْمَلَائِكَةُ أَوْ نَرَ‌ىٰ رَ‌بَّنَا ۗ لَقَدِ اسْتَكْبَرُ‌وا فِي أَنفُسِهِمْ وَعَتَوْا عُتُوًّا كَبِيرً‌ا

Et ceux qui n'espèrent pas Nous rencontrer et nient la résurrection disent : "Si seulement on avait fait descendre sur nous des Anges ou si nous pouvions voir notre Seigneur! " En effet, ils se sont enflés d'orgueil en eux-mêmes, et ont dépassé les limites de l'arrogance. (25:21)

Dans notre précédent programme, nous avons lu ensemble des versets de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) qui nous relataient que les mécréants reprochaient au noble messager de Dieu, le vénéré Mohammad (que le salut de Dieu soit sur lui et sur ses descendants) d'être un homme ordinaire comme eux et vivre comme les autres. Ils prétendaient que si Dieu le Très-haut voulait guider Ses créatures, Il devrait envoyer un ange ou un surhomme pour que les gens l'écoutent et le croient. Ils disaient aussi qu'un messager de Dieu devrait vivre comme un roi dans un palais et un jardin magnifique, entouré de ses serviteurs. Le saint Coran répondait qu'avant le noble prophète de l'Islam, Dieu le Très-Haut avait toujours élu Ses messagers parmi les hommes ordinaires qui vivaient comme les autres et qui n'avaient rien d'extraordinaire dans leur création. Le saint Coran explique c'est uniquement dans ce cas qu'un messager peut devenir un exemple et une épreuve pour les autres. Le verset 21 de la sourate XXV dit que les mécréants qui niaient la résurrection, le retour vers le Seigneur et la vie éternel disaient que Si Dieu voulait vraiment les guider vers lui, il aurait dû envoyer des Anges vers eux ou qu'Il aurait dû Le leur montrer. Ils le disaient, car, d'après ce verset coranique, les mécréants sont injustement pleins d'orgueil et d'arrogance envers leur Créateur.

Dans la logique coranique, cette exigence de la part des mécréants montre que leur arrogance est sans limite. Ils prétendent devoir voir Dieu de leurs propres yeux, tandis qu'aucun messager de Dieu n'a vu le Seigneur. Pour avoir foi en Dieu faut-il que l'homme Le voie de ses propres yeux ? La raison et les signes évidents qui indiquent l'existence et la sagesse du Seigneur ne suffisent-ils pas pour avoir foi ? Les miracles que les prophètes accomplissaient grâce à la volonté de Dieu le Très-Haut et le message qu'ils portaient aux gens ne suffiraient-ils pas pour que les gens aient foi et croient en leur Créateur ?

Ecoutons maintenant les versets 22 à 24 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) :

يَوْمَ يَرَ‌وْنَ الْمَلَائِكَةَ لَا بُشْرَ‌ىٰ يَوْمَئِذٍ لِّلْمُجْرِ‌مِينَ وَيَقُولُونَ حِجْرً‌ا مَّحْجُورً‌ا

Le jour où ils verront les Anges, ce ne sera pas une bonne nouvelle, ce jour-là, pour les injustes, les Anges diront : "Barrage totalement défendu vers le paradis et la miséricorde du Seigneur" ! (25:22)

وَقَدِمْنَا إِلَىٰ مَا عَمِلُوا مِنْ عَمَلٍ فَجَعَلْنَاهُ هَبَاءً مَّنثُورً‌ا

Nous avons considéré l'œuvre qu'ils ont accomplie et Nous l'avons réduite en poussière éparpillée. (25:23)

أَصْحَابُ الْجَنَّةِ يَوْمَئِذٍ خَيْرٌ‌ مُّسْتَقَرًّ‌ا وَأَحْسَنُ مَقِيلًا

Les gens du Paradis seront, ce jour-là, en meilleure demeure et au plus beau lieu de repos. (25:24)

Les versets 22 à 24 de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) promettent un très dur châtiment à l'orgueil et à l'arrogance des mécréants. C'est versets disent que le jour arrivera, en fait, où ils verront les Anges. Mais cela ne sera pas une bonne nouvelle pour les mécréants.

En effet, ces versets indiquent que les gens ne verront les anges du Seigneur que dans l'autre monde où les pieux et les croyants seront récompensés pour leur foi tandis que les mécréants et les méchants  punis pour leur désobéissance et orgueil. Les anges s'adresseront alors aux condamnés et leur diront que la porte de la miséricorde et du salut ne sera jamais ouverte pour eux. Or, les pieux et les gens qui ont eu foi et obéi à leur Créateur, seront logés dans le paradis céleste.

Ces versets disent aussi que les mécréants seront punis dans l'autre monde pour leurs mauvais actes, et que leurs bons actes, s'il en existe, ne seront pas comptés, que les anges les réduiront en poussière, comme s'ils n'avaient jamais fait œuvres bonnes. Cela indique clairement que dans la logique coranique, les bons actes seront retenus et acceptés par le Seigneur si les gens les accomplissent avec la foi et en croyant à leur Créateur. Ces versets de la sourate XXV nous apprennent donc que les yeux de l'homme verront enfin les anges célestes, mais que cette rencontre n'aura lieu que dans l'Au-delà. Nous apprenons aussi que l'un des grands regrets des mécréants, dans l'autre monde, c'est qu'ils verront que tout ce qu'ils auraient pu faire de bien pendant leur vie terrestre, restera sur la terre et ne montera pas au ciel. Donc, il n'y aura pas de récompense pour eux au jour de la résurrection.

Voici enfin les versets 25 et 26 de la sourate XXV du noble Coran :

وَيَوْمَ تَشَقَّقُ السَّمَاءُ بِالْغَمَامِ وَنُزِّلَ الْمَلَائِكَةُ تَنزِيلًا

Et le jour où le ciel sera fendu par les nuages et qu'on fera descendre des Anges. (25:25)

وَالْمُلْكُ يَوْمَئِذٍ الْحَقُّ لِلرَّ‌حْمَـٰنِ ۚ وَكَانَ يَوْمًا عَلَى الْكَافِرِ‌ينَ عَسِيرً‌ا

Ce jour-là, la vraie royauté appartient au Tout Miséricordieux, et ce sera un jour difficile aux infidèles. (25:26)

Ces versets de la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement) parlent encore une fois de la descente des anges sur la terre. C'est au moment de la fin du temps, à l'approche de la résurrection, c'est-à-dire au moment où le temps commencera à se briser : le jour où le ciel sera fendu par des nuages étranges, la terre, la lune, le soleil et tous les autres corps célestes tomberont, ce jour-là, tout le monde verra que la vraie royauté est celle qui appartient à Dieu le Tout Miséricordieux. Et ce sera un jour difficile pour les mécréants, nous disent ces versets coraniques.

Les criminels se verront devant la puissance du Seigneur qu'ils ont toujours niés et à qui ils ont toujours désobéi. Ce jour-là, ils ne trouveront certainement aucun refuge et devront subir le résultat de leurs mauvais actes.

Chers auditeurs, ici s'achève la Voie de la lumière d'aujourd'hui. La prochaine fois, nous vous présenterons la lecture et l'exégèse d'autres versets du chapitre XXV du noble Coran, la sainte sourate « Al-Forqan » (Le Discernement). D'ici là, nous vous confions, toutes et tous, à la garde de Dieu.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir