This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 25 septembre 2014 05:04

Israël participe à la guerre d'agression contre la Syrie!!, par Pierre Delmarre

IRIB-Alors même que les US et leur « coalition de volontaires » bombardaient
– violant ainsi la souveraineté de la Syrie, le droit international avec la bénédiction de Ban Ki Moon le Sud Coréen au service de Washington à l'ONU – l’armée de l’air israélienne abattait un avion syrien au dessus de la partie du Golan occupé par l’entité coloniale juive sioniste créant ainsi de facto une zone d’exclusion aérienne réclamée depuis le début par les «rebelles syriens « (mercenaires islamistes al Nusra al Qaeda & C°) fantassins de la dictature fasciste USSioniste à l’œuvre pour détruire la Syrie. Il est regrettable que les deux alliés de la Syrie, la Russie et l’Iran – dans le collimateur de Washington et Tel Aviv- n’aient pas jusqu’à présent pris conscience de l’ampleur de la menace que cela constitue non seulement pour la Syrie mais pour elles aussi
Les Etats Unis et leurs alliés de la « coalition de volontaires » - Qatar, Arabie Saoudite, Jordanie, EAU, entre autres - ont commencé à bombarder en territoire syrien les mercenaires islamistes qu’ils ont largement contribué à entraîner financer et infiltrer en Syrie pour combattre le gouvernement syrien et son Président Bashar al Assad. Ces bombardements se sont faits sans résolution du CSONU et sans l’accord de la Syrie et constituent par conséquent un crime d’agression tel que définit à Nuremberg « le crime international suprême différant des autres crimes de guerre parce qu’incluant tout le mal contenu dans les autres ».

Washington s’est empressé de dire que ces bombardements avaient été effecttués après en avoir informé le gouvernement syrien d’Assad sans fournir de détails de quand et où ils auraient lieu. Cela n’enlève rien au fait que c’est un crime d’agression en plus d’une violation de la souveraineté nationale de la Syrie. Quiconque s’imagine que les US et leurs collabos vont se contenter de bombarder leurs mercenaires islamistes est tout simplement stupide. Les guerres d’agression de la dictature fasciste USSioniste suivent systématiquement le même scénario : déstabilisation et instauration du chaos avec l’aide de mercenaires et autres fantassins complices puis bombardements aériens prélude à une invasion au sol de forces spéciales pour s’emparer du pays et placer à sa tête un pantin à la solde de cette dictature. La soumission de la Syrie à la dictature USSioniste a été programmée depuis plusieurs années en même temps que celle de l’Irak, la Libye…et l’Iran.

Alors que les nouveaux avions de combat US les F22 effectuaient leur baptême de l’air et du feu l’armé de l’air israélienne abattait un avion de combat syrien, un Sukhoi 24, qui aurait soit disant survolé son territoire sur le Golan. Depuis la Guerre de Kippour de 1973 Israël occupe une partie du Golan syrien. Selon l’armée israélienne cet avion syrien aurait pénétré de 800 m dans le cadre d’une opération aérienne menée contre les mercenaires islamistes occupant une zone de 5Km de large sur environ 70 de long le long de la ligne de cessez le feu de 1973. En fait selon les médias israéliens cet avion qui avait décollé d’une base dans l’Est de la Syrie avait déjà fait demi tour et a été abattu au dessus du Golan sous contrôle syrien. Il ne représentait en aucun cas une menace sécuritaire pour l’entité coloniale juive sioniste. Les pilotes ont pu s’éjecter en territoire sous contrôle syrien. La destruction par Israël par un tir de missile Patriot fourni par les US de l’avion militaire syrien a probablement eu lieu de concert avec les US entrain de bombarder ailleurs dans l’Est de la Syrie pour empêcher toute intervention de l’aviation syrienne pendant ces bombardements américains. Autrement dit Israël est chargé par les US de veiller à ce que l’espace aérien syrien à portée de tirs de ses missiles Patriot soit vide de tout avion de combat syrien.

Le régime colonial juif sioniste aide depuis le début les «rebelles syriens» la plupart étant des mercenaires islamistes du front al Nusra qui s’est rallié au « califat islamique » les soignant les armant les utilisant comme supplétifs contre le gouvernement syrien de Bashar al Assad, les protégeant des attaques de l’armée syrienne y compris en pilonnant ses positions franchissant un pas de plus dans sa collaboration avec ces mercenaires islamistes cette fois en abattant un avion de combat syrien. L’objectif est de les installer dans cette «zone tampon» le long de la ligne de cessez le feu de 1973. Cette zone est située à environ 60 Km au Sud de Damas et pourrait servir de tremplin à une attaque par le Sud de ces mercenaires islamistes supplétifs d’Israël avec pour objectif de renverser Assad. Les casques bleus de l’ONU chargés de veiller au cessez le feu entre la Syrie et Israël sur cette ligne de cessez le feu de 1973 ont été à plusieurs reprises victimes de kidnapping de la part de ces mercenaires islamistes avec la complicité de l’armée israélienne au point que les Philippins qui constituaient 1/3 de cette force d’interposition onusienne ont décidé de partir. Bien sûr leur départ arrange Israël qui à terme veut s’emparer de plus de territoires sur le Golan occupé.

Les mercenaires islamistes de la soit disant Armée Syrienne Libre ( ASL) ces «rebelles modérés» sont devenus les supplétifs de l’armée israélienne sur le Golan et leurs dirigeants ont à plusieurs reprises demandé aux Israéliens d’instaurer une zone d’exclusion aérienne au dessus du Sud de la Syrie pour les aider à renverse Assad.

L’un des commandants de l’ASL a dit :

« Israël peut abattre un avion au dessus de cette zone et personne ne le condamnera. Ne pas le faire cela veut dire collaborer avec le gang d’Assad qui nous tue. Nous sommes à un tournant historique. Israël a la possibilité de gagner les cœurs de tous Syriens que le monde entier a oubliés. Si vous détruisez ce gang votre frontière sera protégée. Personne ne songera à vous attaquer. »

A plusieurs reprises les dirigeants de l’ASL ont affirmé qu’il n’était pas question de récupérer la partie du Golan syrien occupé par Israël laissant entendre par là que l’annexion de cette partie par le régime colonial juif sioniste était « un fait accompli » irréversible confortant ainsi le régime colonial juif sioniste dans sa volonté de s’accaparer encore plus de territoires syriens.

Lors d’une interview accordée à un média d’Argentine le président syrien Bashar al Assad a accusé Israël de «soutenir directement» les groupes le combattant à l’intérieur de la Syrie en fournissant un « soutien logistique » des renseignements sur des cibles potentielles de l’armée nationale syrienne et des plans pour les attaquer.

Les bombardements américains sans l’accord du gouvernement syrien de Bashar al Assad en même temps que la destruction par un tir israélien de missile Patriot d’un avion de combat syrien constituent de facto la création d’une zone d’invasion aérienne américano sioniste dont l’objectif à terme est le renversement d’Assad.

On ne peut que déplorer que la Russie tout comme l’’Iran deux alliés de la Syrie –trop préoccupées l’une par le conflit en Ukraine l’autre par les « éternelles négociations «sur son programme nucléaire«- n’est pas pris la mesure des graves dangers que ces attaques aériennes constituent.

Aujourd’hui la Syrie… demain l’Iran et la Russie.

Pour la dictature fasciste USSioniste et sa volonté de domination mondiale pour atteindre Moscou et Téhéran le chemin passe par Damas.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir