This Website is discontinued. We changed to Parstoday French.
jeudi, 17 juillet 2014 04:24

Le dôme de fer se lézarde...!

Le dôme de fer se lézarde...!
IRIB- Les drones de la Résistance survolent les territoires occupés…

Cela ne signifie autre que l’échec de ce dôme soi-disant de « fer » d’Israël ?! Face à cette démonstration de force de la Résistance palestinienne, les sionistes ont refusé le cessez-le-feu proposé par l’Egypte. La Résistance s’oppose pourtant à la trêve proposée ! Les brigades d’Ezzedin Qassam ont fait voler mardi les drones « Ababil 1 » au-dessus des territoires occupés pour prendre des photos de ces zones stratégiques. Une heure plus tard, dans un communiqué, la Résistance a confirmé que l’appartenance et la conception de ces drones qui sont, précise-t-elle, en trois catégories de reconnaissance, d’agression et de suicide. Un de ces drones a même survolé un bâtiment du ministère de la Guerre d’Israël à Tel-Aviv, ont annoncé des sources médiatiques. La puissance militaire de la Résistance est donc indéniable ! Deux drones israéliens ont été renversé, en moins de deux heures, étant la cible des combattants palestiniens, dans le ciel de la bande de Gaza. Entre temps, la chaîne de télévision Al-Manar, citant les brigades de Qassam, a fait état de la fabrication d’un nouveau missile de 180 km de portée, équipé d’une ogive de haute capacité explosive. La puissance de la Résistance palestinienne est donc à l’origine des changements dans le cadre militaire et sécuritaire d’Israël. Le Premier ministre, Benyamin Netanyahou a limogé Danny Danon, vice-ministre de la Guerre en référence aux virulentes critiques de Danon sur la politique de Netanyahou. Parmi les Israéliens, les différends persistent au sujet de l’arrêt ou de la poursuite des frappes sur Gaza. A l’aéroport de Ben Gourion, les vols sont toujours suspendus,  vu les attaques à la roquette de la Résistance. Or, au lendemain du cessez-le-feu sous médiation égyptienne accepté par Israël, le Hamas a rejeté l'accord. Son porte-parole Sami Abu Zuhri a déclaré que l’organisation n’avait pas reçu une proposition officielle de cessez-le-feu et il a répété que tant que les conditions ne sont pas remplies le Hamas ne déposera pas les armes. Il s’agit de trois conditions posées par le mouvement de la résistance, devant être remplies par Israël en échange à un cessez-le-feu pour une période de 10 ans avec ce régime. Les conditions du Hamas son la libération des prisonniers palestiniens qui ont été libérés dans l'affaire Shalit, puis arrêtés après la mort des trois jeunes juifs à Al-Khalil, l’ouverture des points de passage entre Gaza et la Palestine occupée afin de permettre aux citoyens de circuler ainsi que le transfert des marchandises et la supervision internationale de la ville portuaire de Gaza à la place du blocus israélien actuel.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir